14.03.2015 à 20:46

footAllemagne/25e journée: rien n'arrête la machine bavaroise (PAPIER GENERAL-ACTUALISATION)

Berlin, 14 mars 2015 (AFP) - Le Bayern Munich, bien que privé de Franck Ribéry, Arjen Robben et même de Manuel Neuer pour la première fois de la saison, a poursuivi en mode rouleau compresseur sa marche vers un 25e titre en s'imposant samedi au Werder Brême (4-0).

Le double champion en titre, avec un doublé de Robert Lewandowski, a porté provisoirement à 14 points son avance sur Wolfsburg qui reçoit Fribourg dimanche, lors de la clôture de la 25e journée. Trois jours après la démolition de Donetsk (7-0), l'équipe de Pep Guardiola affiche un impressionnant total de 36 buts lors de ses huit dernières sorties toutes compétitions confondues! "C'est un de ces jours où je suis fier d'être l'entraîneur de cette équipe", a lancé le Catalan, impressionné par la capacité de son groupe "à se remobiliser" et à "rester concentré jusqu'au bout" après la victoire sur Donetsk. Si d'aucuns s'inquiétaient des absences du duo "Rib-Rob", touchés mercredi sur la scène européenne, Thomas Müller a rassuré tout le monde en ouvrant son pied gauche pour trouver la lucarne droite (1-0, 27e). Son 5e but en une semaine, après ses doublés à Hanovre (1-3) puis contre le Shakhtar! C'est aussi de son gauche magique qu'Alaba a creusé l'écart: comme contre Brunswick début mars en Coupe, l'international autrichien a profité d'un coup franc à 20 m pour trouver la lucarne juste avant la pause (2-0). Les esprits se sont échauffés après l'heure de jeu avec une distribution de cinq cartons jaunes en cinq minutes. Lewandowski a définitivement levé les doutes quant à ses capacités de marquer en rouge aussi bien qu'en Jaune et Noir en claquant un doublé dans le dernier quart d'heure (76, 90 1). Pour sa première apparition sous les couleurs bavaroises, Pepe Reina a fait le métier, gardant ses cages inviolées. Quatre jours après avoir frôlé l'exploit chez le Real Madrid en C1 (victoire 4-3), Schalke est revenu deux fois au score pour ramener le nul de Berlin 2-2 et conserver son 5e rang. L'adolescent Leroy Sané (19 ans) a répondu à l'ouverture du score d'Anis Ben-Atira puis le défenseur central Joel Matip a jailli pour claquer de la tête la seconde égalisation à la 90e minute (2-2). L'Eintracht Francfort a donné la leçon à Paderborn (4-0) pour ravir la 8e place au Werder. Avec encore pour buteur le longiligne Alex Meier qui, avec sa 19e réalisation, consolide son rang de meilleur canonnier de la Ligue. En soirée, Dortmund n'a pas trouvé la clé du rideau défensif de Cologne, enregistrant son deuxième match nul sans but après celui à Hambourg une semaine plus tôt. Le Borussia, 10e avec 30 points, perd une nouvelle occasion de prendre définitivement ses distances avec la zone rouge, où Paderborn est premier relégable (16e avec 23 pts). "On n'a pas joué comme on l'avait prévu", a regretté l'attaquant Marco Reus au micro de Sky Sport, concédant qu'il faudra "faire beaucoup mieux" mercredi contre la Juventus pour espérer décrocher le billet pour les quarts de la C1 (2-1 à l'aller). Vendredi, Leverkusen a atomisé Stuttgart (4-0), cinquième victoire de rang sans prendre le moindre but, toutes compétitions confondues! A l'arrivée: la 3e place provisoire et un message fort à l'Atletico avant le déplacement mardi à Madrid (1-0 à l'aller) pour y jouer une place dans le top-8 de la C1. sg/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!