Publié

footAllemagne/26e journée: Bellarabi propulse Leverkusen sur le podium (PAPIER GENERAL-ACTUALISATION)

Berlin, 21 mars 2015 (AFP) - Cinq jours après son élimination en Ligue des champions, Leverkusen s'est accroché au but de Karim Bellarabi pour prendre le meilleur sur Schalke dans leur duel pour la 3e place de Bundesliga, samedi au Veltins Arena de Gelsenkirchen.

Avec 45 points, l'équipe de Roger Schmidt s'installe sur la 3e marche du podium, avec une longueur d'avance sur Mönchengladbach en déplacement périlleux au Bayern Munich, dimanche en clôture de la 26e journée. Schalke, dont l'objectif annoncé est de renouer avec la Ligue des champions l'an prochain, reste 5e avec provisoirement 5 unités de retard sur Gladbach . A la réception d'une longue ouverture de Rolfes, Bellarabi, pourtant dans un angle fermé, n'a laissé aucune chance au portier local sur une lourde frappe (35). Les deux équipes se sont créé de nombreuses occasions mais Huntelaar (68) et "Prince" Boateng (70) pour Schalke et Bellarabi (79, 83) ont buté sur d'excellentes parades des deux gardiens. Evincé de la grande scène européenne mercredi par la Juve, Dortmund a profité d'un doublé d'Aubameyang et d'un adversaire réduit à dix pour renouer péniblement avec la victoire (3-2), samedi à Hanovre. Dortmund a mis fin à une série de quatre matchs sans succès et sans but pour consolider sa 10e place (33 pts) et prendre une avance conséquente de 10 unités sur la zone rouge. "Il suffit de regarder le classement pour comprendre combien cette victoire est importante", soulignait le coach Jurgen Klopp, soulagé après le coup de sifflet final. Son équipe a dû en effet attendre l'expulsion de Bittencourt (55e) pour briser l'égalité (1-1 à la pause) et faire sauter le verrou des "Rouges" en cinq minutes par Kagawa (57) et Aubameyang (61). Et encore, elle a tremblé jusqu'au bout après le deuxième but de Stindl (82)! En sommeil depuis le show au derby de la Ruhr, "Robin" Reus et "Batman" Aubameyang ont retrouvé leur efficacité, le premier avec deux passes décisives et le second avec son 3e doublé (19, 61) de la saison sur la scène nationale. En bas de tableau, Fribourg et Stuttgart se sont rebellés au dépens d'Augsbourg (2-0) et de Francfort (3-1)! Le club de la Forêt Noire ravit la 15e place à Hambourg, battu vendredi sur sa pelouse par le Hertha Berlin (0-1). L'équipe souabe reste lanterne rouge mais profite de ce premier succès depuis mi-décembre pour revenir à deux longueurs du club hanséatique. Dimanche, le Bayern Munich met sa domination nationale à l'épreuve de Mönchengladbach avant la trêve internationale. "C'est le match le plus important du moment", a insisté Pep Guardiola vendredi, pressé de questions sur Porto, l'adversaire des quarts de finale de la Ligue des champions. "Si on gagne, on aura 11 points d'avance avant les 8 dernières journées, ce qui sera excellent. Après, on aura deux semaines pour analyser le prochain adversaire", a insisté le Catalan, soulignant "la super organisation défensive" de l'adversaire rhénan. L'écart pourrait même être plus important en cas de faux-pas de Wolfsburg dimanche à Mayence. Mais, avec un Kevin de Bruyne chaud comme la braise depuis la reprise (8 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues), l'équipe de Dieter Hecking partira favorite. Mönchengladbach va à Munich le torse bombé. Le coach suisse Lucien Favre "n'a pas peur d'affronter cette équipe" et le directeur technique Max Eberl a insisté sur le fait qu'il n'était "pas question de s'écraser devant le Bayern". sg/ig

(AFP)

Votre opinion