Publié

footAllemagne/2e journée: Dortmund ravit au Bayern le fauteuil de leader

Berlin, 23 août 2015 (AFP) - Dortmund s'est imposé dimanche sur la pelouse du promu Ingolstadt (4-0), deuxième succès de la saison permettant au Borussia de ravir au Bayern Munich la première place du championnat d'Allemagne après la 2e journée.

Sous la houlette de Thomas Tuchel, le Borussia retrouve un fauteuil de leader qu'il n'avait plus occupé depuis septembre 2013, quand il était dirigé par Jürgen Klopp, parti cet été.

Les Jaune et Noir ont inscrit quatre buts, comme lors de l'ouverture fulgurante contre Mönchengladbach, par Ginter (55e), Reus (60e s.p), Kagawa (84e) et Aubameyang (90e 1).

Avec 6 points, le Borussia devance à la différence de buts ( 8 contre 6) le Bayern, qui avait bataillé la veille pour s'imposer à Hoffenheim (2-1), et Leverkusen ( 2), vainqueur à Hanovre (0-1).

Trois jours après les frayeurs en Norvège en Europa League (victoire 4-3), le groupe de Tuchel a dominé son sujet durant la première période mais les Reus, Aubameyang et Mkhitaryan ont enchaîné les grosses occasions manquées.

Le Suisse Bürki, de retour dans la cage après un intérim moyen de Weidenfeller face à Odd, s'est parfaitement interposé sur la première vraie occasion locale (49e), avant que Ginter n'ouvre le pied gauche et enfin la marque pour Dortmund (55e).

Reus a doublé la mise en transformant un penalty (60e) sifflé pour une faute dans la surface sur Schmelzer, Kagawa a alourdi la marque (84e) avant qu'Aubameyang ne plante la 4e banderille dans le temps additionnel (90e 1).

L'ex-Stéphanois débute en trombe sa troisième saison dans le club de la Ruhr, totalisant déjà six réalisations toutes compétitions confondues.

Une semaine après l'humiliation à Dortmund (4-0), Mönchengladbach était en quête de rachat face à Mayence, en soirée devant son public.

Histoire de décrocher les trois premiers points de la saison, sortir du bas de tableau et aborder avec un meilleur moral le tirage au sort de la Ligue des champions jeudi à Monaco.

sg/pyv

(AFP)

Votre opinion