26.04.2015 à 19:42

footAllemagne - Bayern Munich: les hommes du 25e titre (PAPIER D'ANGLE)

Par Stéphane GHAZARIAN Berlin, 26 avr 2015 (AFP) - De Xabi Alonso à Arjen Robben, en passant par Jerome Boateng, Thomas Müller et Robert Lewandowski : ils ont été les grands artisans du Bayern Munich dans la conquête du 25e titre de champion d'Allemagne, dimanche après la 30e journée de Bundesliga.

XABI ALONSO : transfert surprise de dernière minute en provenance du Real Madrid, Xabi Alonso a vite levé les doutes sur son choix, nés principalement de son âge (32 ans). Immédiatement intégré dans le jeu d'un entraîneur qu'il connaît bien, le champion du monde 2010 a endossé le costume de patron pour pallier les absences de Bastian Schweinsteiger et Philipp Lahm. Plaque tournante du jeu bavarois, il est entré dans les annales de la Bundesliga avec un total record de 204 ballons touchés lors de la victoire sur Cologne (2-0) le 27 septembre. ARJEN ROBBEN: le trentenaire a retrouvé ses jambes de vingt ans. Epargné par les blessures qui lui avaient valu le surnom de "joueur de cristal", le Néerlandais a été le moteur de la machine bavaroise, inscrivant la bagatelle de 14 buts entre la 10e et la 24e journée. Au passage, l'homme au crochet gauche déroutant a franchi le cap des 100 buts en Bundesliga. Stoppé par une double blessure (dos puis abdominaux) fin mars, le divin chauve peut, avec 17 réalisations à son compteur, encore prétendre au trophée de "meilleur canonnier" du championnat. JEROME BOATENG : dans la foulée du triomphe mondial, Jerome Boateng a franchi un nouveau palier pour devenir la pièce essentielle de la défense bavaroise, devant le "grand Manu" Neuer, quel que soit le système (trois ou quatre défenseurs) mis en place par Pep Guardiola. S'il contrôle le jeu aérien du haut de son 1,92 mètre, le natif de Berlin a montré qu'il avait pris du volume et de la confiance, se distinguant aussi par ses relances, ses transversales, une frappe puissante et des coups de gueule pour secouer ses partenaires. THOMAS MÜLLER : ni véritable avant-centre, ni véritable meneur de jeu, ni véritable ailier, Thomas Müller est capable d'apporter dans tous les domaines offensifs avec son style tout en hargne et énergie, doublé d'un sens inné du but. La preuve, le champion du monde est le plus prolifique des Bavarois avec 13 buts et 14 passes décisives en 29 matches ! Jamais blessé, ni à contester un remplacement, ce fier Bavarois de 25 ans est une aubaine pour son entraîneur. ROBERT LEWANDOWSKI : transfuge de Dortmund, le Polonais, capable de jouer face ou dos au but, a marqué dès la 2e journée mais a mis un peu de temps pour convaincre les spécialistes. Il a déclenché l'artillerie après la trêve, totalisant neuf buts, dont trois triplés. Avec 16 réalisations, le joueur de champ le plus utilisé (2.245 minutes) reste en course pour un deuxième titre de rang de meilleur "canonnier" de la Ligue. Auteur de l'unique but de la victoire à Dortmund début avril, il a fait valoir son sens du respect en ne le célébrant pas. sg/pgr/es

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!