Publié

footAllemagne - Dortmund "prêt" pour le derby contre Schalke (ENCADRE)

Déjà qualifié pour les 16e de finale d'Europa League, Dortmund est chaud pour le derby de la Ruhr contre Schalke devant ses fans, dimanche, lors de la 12e journée de Bundesliga.

Outre-Rhin, le "Revierderby" est la "mère de tous les derbys", un sommet de la saison que va découvrir Thomas Tuchel, l'ancien entraîneur de Mayence, pour sa première saison sur le banc du Borussia.

"Je suis impatient d'y être, reconnaît le successeur de Jürgen Klopp, désormais à Liverpool. C'est clair qu'ici il y a 4 compétitions: l'Europa League, le championnat, la Coupe et les deux duels avec Schalke. Mais ne vous inquiétez pas, on sera prêt".

Le coach surfe sur la confiance d'un parfait rebond de son équipe après la débâcle à Munich (5-1), avec une série de cinq victoires sur tous les fronts, dont trois en championnat, pour asseoir sa deuxième place (26 pts) à 5 unités du Bayern.

L'attaquant de pointe Pierre-Emerick Aubameyang aborde le derby en co-meilleur artificier de la saison de Bundesliga avec Robert Lewandowski (13 buts), avec un total de 23 réalisations en 19 matchs, toutes compétitions confondues.

"On joue à la maison, devant nos fans, et avec notre forme actuelle j'espère qu'on va gagner comme l'an dernier. Je suis sûr qu'on va gagner", insiste "PEA". "C'est comme à Saint-Etienne", où il a vécu les chauds duels de voisinage avec Lyon, dont l'édition 2015 a justement lieu dimanche.

Lui qui avait joué à "Batman" en février dernier face à Schalke (3-0) sera cette fois privé de son "Robin" Marco Reus, stoppé en pleine ascension par ses ischios jeudi en C3. Mais le Gabonais peut compter sur Henrykh Mkhitaryan, Shinji Kagawa et Ilkay Gündogan pour distiller les passes ou marquer.

Tombé du podium le week-dernier et même relégué au 5e rang vendredi par le Hertha Berlin, Schalke a du mal à marquer des buts (14) et engranger les points (20 pts), et n'a pas gagné à Dortmund depuis octobre 2012.

Eliminé en Coupe d'Allemagne, le club de Gelsenkirchen est à un tournant de sa saison en championnat puisqu'il enchaînera par la réception du Bayern Munich puis un déplacement à Leverkusen.

"Il ne faut pas trop se fier à notre situation actuelle. Dans un derby, on peut gagner même en étant 18e et Dortmund 1er", assurait fièrement le milieu de terrain Leon Goretzka après ce nul à Prague (1-1) jeudi qui a permis à Schalke de rester premier de son groupe d'Europa League.

A Dortmund, Schalke misera encore sur son jeune talent offensif Leroy Sané (4 buts et 2 passes décisives) qui, à 19 ans, voudra faire honneur à sa première sélection avec la Mannschaft.

Les forces de l'ordre se préparent comme chaque année à un week-end difficile car ce derby est régulièrement chaud entre les fans de deux clubs séparés d'une cinquantaine de kilomètres.

sg/ol/dhe

(AFP)

Ton opinion