Publié

footAllemagne: le syndicat des policiers réclame plus d'implication contre le hooliganisme

Le syndicat de la police fédérale allemande (DPolG) a appelé lundi la Fédération (DFB) et la Ligue (DFL) allemandes de football ainsi que les clubs à plus s'impliquer dans la lutte contre le hooliganisme.

"Nous demandons aux fédérations et aux clubs d'agir enfin contre les hooligans qui se déplacent pour les matches et de ne pas se concentrer uniquement sur la sécurité dans les stades", a insisté Horst Pawlik, président du DPolG. Pour lui, le monde du football a "une responsabilité" concernant les supporteurs qui se déplacent pour les matches mais que "cette responsabilité n'est pas toujours assumée" et qu'elle est "rejetée" sur les forces de l'ordre. M. Pawlik a cité l'exemple du match Hanovre-Brunswick du 8 novembre dernier lorsque les forces de police renforcées (un millier d'hommes) avaient eu recours aux canons à eau, aux matraques et au gaz poivré pour tenir à l'écart les supporteurs des deux camps avant ce premier derby de Basse-Saxe depuis 1976. Quatorze policiers et des douzaines de supporteurs avaient été blessés, parmi lesquels quatre avaient été interpellés. Le Fédération allemande (DFB) devait ouvrir une enquête. Il s'est en revanche félicité de l'initiative de Dortmund, qui a interdit de match à l'extérieur des groupes d'ultras avant le déplacement à Wolfsburg car ils avaient été impliqués dans des bagarres lors de la journée précédente. "J'aimerais que l'on prenne plus de sanctions de ce genre contre les casseurs", a conclu Horst Pawlik. sg/chc

(AFP)

Ton opinion