Publié

footAllemagne - Pour Lahm, le Ballon d'Or est un "prix de marketing"

Le champion du monde allemand Philipp Lahm a comparé mardi l'attribution du Ballon d'Or à un "prix de marketing" récompensant uniquement "les joueurs les plus populaires", et a regretté que la distinction ne se limite qu'à un seul footballeur.

"Je pense que si la Fifa veut décerner une récompense, il ne faut pas que cela soit un prix de marketing qui honore uniquement les acteurs les plus médiatisés du monde du football", a déclaré le capitaine du Bayern Munich dans une chronique au site internet goal.com.

Le champion du monde a ironiquement proposé d'élire le prochain Ballon d'Or "sur Facebook". Le résultat serait selon lui "très probablement le même qu'avec le mode actuel", a-t-il expliqué, s'appuyant sur le nombre de fans qu'ont Ronaldo, Messi et Neymar sur les réseaux sociaux.

Sans pour autant enlever au mérite des trois joueurs arrivés en tête du classement du Ballon d'Or, Lahm a regretté que la distinction se résume aujourd'hui à "l'élection de l'attaquant de l'année".

"Ce n'est pas ma perspective en tant que défenseur aigri, mais la voix intangible des statistiques", s'est justifié l'Allemand, faisant remarquer le très faible nombre de footballeurs couronnés n'étant pas des joueurs à vocation offensive.

"Peut-être que dans un sport collectif, il ne faudrait pas qu'un seul joueur soit primé", a-t-il également ajouté.

Le défenseur âgé de 32 ans préférerait l'attribution de "quatre distinctions individuelles, pour ne pas mettre gardien de but, défenseur, milieu de terrain et attaquant dans le même panier".

Au XXIe siècle, tous les joueurs récompensés par le Ballon d'Or étaient attaquants ou milieux offensifs, sauf Fabio Cannavaro, défenseur italien vainqueur en 2006.

bur/alf/chc

(AFP)

Ton opinion