Publié

dopageAllemagne: projet de loi antidopage adopté, prison ferme encourue

Le gouvernement allemand a adopté mercredi un projet de loi antidopage prévoyant jusqu'à trois ans de prison ferme pour les sportifs coupables de s'être dopés et les détenteurs de produits dopants.

"En Allemagne, on débat depuis des décennies sur une loi antidopage. Je suis content qu'on soit parvenu à une avancée. C'est une déclaration pour un sport propre et un soutien à tous les sportifs qui sont en compétition sans dopage", a déclaré le ministre de la Justice Heiko Maas. "Il ne doit plus y avoir de victoires et de médailles à n'importe quel prix", a-t-il souligné, estimant que cette loi devrait renforcer la probable candidature de Hambourg pour l'organisation de Jeux d'été 2024 ou 2028. "Les candidats d'un pays où existe une loi antidopage devraient être avantagés par rapport à ceux où il n'y en a pas", a estimé le ministre. Cette loi doit désormais passer devant le Parlement allemand. Le texte ne concernera que les sportifs de haut niveau allemands, soit environ 7.000 athlètes qui figurent sur les listes de l'agence antidopage nationale (Nada). Le Comité olympique allemand (DOSB) a exprimé des doutes et prévenu de possibles problèmes légaux. "Nous exprimerons nos critiques lors des débats au Parlement", a déclaré Alfons Hörmann, le président du DOSB. Il craint avant tout que cette nouvelle loi compromette le système rapide et reconnu de la justice sportive internationale en place. sg/cfe/gv

(AFP)

Votre opinion