Publié

ArméeAmende salée pour une blague de potache

Pour être sorti au bistrot vêtu d’une jupe, lors de son dernier soir en gris-vert, un soldat aux états de service jusque-là impeccables s’est pris une amende de 500 francs. Excès de zèle?

par
Raphaël Pomey

«La fin est importante en toute chose.» Visiblement, au sein de l’armée suisse, on applique à la lettre ce précepte du vénérable «Hagakure», célèbre guide du samouraï du XVIIIe siècle. C’est ce que vient de découvrir Gaétan S., un jeune père de famille sans histoire de 28 ans, qui effectuait la semaine dernière ses ultimes heures sous les drapeaux. En cadeau d’adieux, ce Jurassien est reparti avec une prune de 500 francs dans ses valises.

Votre opinion