Actualisé 20.03.2020 à 12:06

Amendes à Genève en cas d'attroupements

Coronavirus

La police genevoise va dorénavant sanctionner les personnes qui participent à des rassemblements malgré les mesures de sécurité imposées par le Conseil fédéral face au coronavirus.

Les contrevenants seront sanctionnés pour refus d'obtempérer (photo prétexte).

Les contrevenants seront sanctionnés pour refus d'obtempérer (photo prétexte).

Keystone

Après la prévention, la police genevoise passe à la répression. Les personnes qui participent à des rassemblements s'exposent dorénavant à des amendes. Elles seront sanctionnées pour refus d'obtempérer, fait savoir vendredi le porte-parole de la police genevoise, Alexandre Brahier.

La police s'était montrée, jusqu'à aujourd'hui, tolérante. Elle expliquait aux gens les raisons de la nécessité de se disperser pour le bien de tous. Mais «nous avons constaté un manque de civilité, notamment chez les plus jeunes», relève Alexandre Brahier. Des attroupements ont été constatés en particulier dans les parcs et les préaux d'école.

La pandémie de coronavirus affecte le travail quotidien de la police. Les agents, lors des interventions, ne peuvent éviter les contacts. Des dispositions ont été prises pour minimiser les risques. Une personne peut être contrainte de porter un masque. Ces questions préoccupent le personnel, note Alexandre Brahier.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!