Publié

footAmical - La Belgique assume son nouveau statut face à l'Italie (COMPTE RENDU)

Par Benoît NOEL

Bruxelles, 13 nov 2015 (AFP) - La Belgique, qui étrennait son nouveau statut de première nation au classement Fifa, a dominé l'Italie 3 à 1 grâce à des buts de Jan Vertonghen, Kevin De Bruyne et Michy Batshuayi, vendredi à Bruxelles.

Les Belges, qui ambitionnent de remporter le prochain championnat d'Europe, ont démontré qu'il faudra bel et bien compter avec eux l'été prochain, même s'ils ont parfois été bousculés par leurs adversaires du jour.

Les Diables Rouges ont effectivement vécu un début de rencontre difficile, en étant pris à froid par un but d'Antonio Candreva dès la 3e minute. Après un bel effort d'Alessandro Florenzi sur le flanc droit et un repris par Grazziano Pellé puis détourné par Simon Mignolet, Candreva suivait pour conclure de près.

Et si les hommes de Marc Wilmots ont égalisé dès la 13e minute sur une phase arrêtée conclue par un tête de Jan Vertonghen, ils ont largement subi le jeu d'une très bonne Squadra Azzura en première période.

Le sélectionneur belge avait décidé de procéder à plusieurs essais en titularisant notamment Yannick Carrasco (Atletico Madrid) et Luis Pedro Cavanda (Trabzonspor).

L'expérience n'a guère été concluante concernant le dernier cité, constamment débordé et auteur de nombreuses pertes de balle, mettant en difficulté ses équipiers, notamment le gardien Simon Mignolet, auteur d'un excellent match.

Mais les Belges ont bien plus séduisants en deuxième période, notamment grâce à un Eden Hazard très inspiré, bien plus en forme que lors de ses dernières sorties sous le maillot de Chelsea.

L'entrée au jeu de Michy Basthuayi (huit buts cette saison dans le championnat de France), en lieu et place de Romelu Lukaku, a donné plus de consistance à l'attaque belge. Le buteur de l'Olympique de Marseille a été à l'origine du deuxième but belge. Bien servi par Hazard, Batshuayi a sollicité Gianluigi Buffon qui a n'a pu que repousser le ballon dans les pieds de De Bruyne (2-1).

Batshuayi a ensuite régalé les supporteurs belges en inscrivant un but plein de sang-froid et de précision au terme d'une action bien lancée par Hazard et Carrasco (83e).

Le Marseillais a sans doute marqué des points alors que Marc Wilmots cherche toujours un véritable buteur pour conclure les actions d'une équipe qui se crée souvent beaucoup d'occasion mais manque parfois de réalisme.

La rencontre a en outre été brièvement interrompue à la 39e minute pour permettre au public et aux joueurs de rendre hommage aux 39 victimes, majoritairement italiennes, du drames du Heysel, décédée lors de la finale de la Coupe des clubs champions le 29 mai 1985 entre la Juventus Turin et Liverpool.

bnl/tba

(AFP)

Votre opinion