Football – Analyse: comment Servette s’est offert le derby lémanique
Publié

FootballAnalyse: comment Servette s’est offert le derby lémanique

Les Grenat ont largement dominé le Lausanne-Sport (0-3) dimanche à la Tuilière lors de la 15e journée de Super League. Zoom sur les buts genevois.

par
Chris Geiger
Le duo Grejohn Kyei – Miroslav Stevanovic a fait mal aux Lausannois.

Le duo Grejohn Kyei – Miroslav Stevanovic a fait mal aux Lausannois.

Eric-Lafargue

L’horloge affiche la 45e dimanche après-midi à la Tuilière: Cameron Puertas écope d’un second avertissement en neuf minutes pour un excès d’engagement et est logiquement prié par M. San de quitter la pelouse synthétique vaudoise de manière prématurée. Le tournant d’un derby lémanique jusqu’alors plutôt équilibré (0-0 à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, Servette profite rapidement de son avantage numérique pour faire sauter le verrou lausannois par l’intermédiaire de Grejohn Kyei (49e, 0-1). Le plus dur est alors fait pour les hommes d’Alain Geiger, qui parviennent encore à tromper la vigilance de Mory Diaw à deux reprises par Kastriot Imeri (67e, 0-2) et Alexis Antunes (88e, 0-3).

Ancien entraîneur du FC Le Mont entre septembre 2011 et juin 2016, désormais consultant pour blue Sports, Claude Gross décortique les trois réalisations genevoises, qui ont comme dénominateur commun Miroslav Stevanovic.

49e: but de Kyei (0-1)

L’action: Imeri conserve le ballon côté gauche puis le transmet en retrait à Valls. Le milieu grenat centre alors en première attention à destination de Stevanovic, positionné au deuxième poteau. Le Bosnien voit sa première passe en direction de Kyei être renvoyée par Husic. Il a davantage de réussite sur sa deuxième tentative puisqu’elle trouve l’attaquant français, seul aux 5 mètres, qui n’a plus qu’à conclure.

L’analyse: «Servette récupère le ballon en zone 2 et place une attaque rapide, débute le technicien de 52 ans. Sur un long ballon, les Grenat trouvent Imeri dans le dos de Chafik, qui avait tenté d’apporter le surnombre en zone offensive. L’action se poursuit et, sur le centre de Valls, Grippo est un peu court dans son intervention sur Stevanovic. Cela permet au Bosnien de contrôler et de centrer. Bien placé, Husic peut intervenir, mais son dégagement retombe directement sur le milieu genevois. C’est la poisse, car l’arrière vaudois n’est ensuite plus en place pour intervenir sur Kyei sur la deuxième passe de Stevanovic. Mais c’est avant tout bien joué de la part de Servette, qui bénéficie également d’un peu de réussite pour ouvrir le score.»

67e: but d’Imeri (0-2)

L’action: Imeri est à l’origine puis à la conclusion de l’action. Positionné sur son flanc gauche, le néo-international repique dans l’axe balle aux pieds. Grâce à sa technique, il passe entre deux défenseurs, avant d’armer une lourde frappe. Contré par l’arrière-garde vaudoise, le ballon revient sur Stevanovic, qui sollicite le une-deux avec Cognat. Trouvé côté droit, le milieu de 31 ans voit son centre-tir être repoussé par Diaw. Le rebond profite à un Imeri étrangement seul à proximité du point de penalty, qui marque d’une belle demi-volée.

L’analyse: «Au départ de cette action placée, Imeri élimine de belle manière Chafik et Kukuruzovic d’un double contact, analyse celui qui était aux commentaires dimanche pour blue Sports. Grâce à ce dribble, le milieu grenat apporte le surnombre et met l’arrière-garde vaudoise hors de position. Dans la continuité, Husic sort sur le porteur du ballon, Cognat en l’occurrence. De ce fait, Stevanovic se retrouve seul dans les 16 mètres. Les sept Lausannois sont ensuite en réaction plutôt qu’en action. Tout le monde est, en effet, focus sur le ballon, alors que les Servettiens sont, eux, en mouvement. Sur le renvoi de Diaw, Imeri se retrouve seul au rebond et concrétise l’action d’une superbe demi-volée de son «mauvais» pied.»

88e: but d’Antunes (0-3)

L’action: agressif, Vouilloz gagne son duel à mi-terrain avec Ouattara. Une intervention décidée qui permet à Stevanovic de récupérer le cuire et de lancer Antunes, en une touche, en profondeur. Parti seul dans le dos des deux arrières centraux vaudois, le joueur formé au club, entré quatre minutes auparavant, remporte son face-à-face avec Diaw, abandonné par sa défense.

L’analyse: «Koné relance sur Ouattara mais, sous la grosse pression de Vouilloz, le demi ivoirien perd le ballon, décrypte l’ancien entraîneur du Mont. A partir de là, ça va vite car la défense vaudoise est très écartée, étant donné que le LS avait la possession du ballon. Cette perte de balle en zone 2 est fatale car Servette et Stevanovic jouent super bien le coup. Face au jeu, le Bosnien met, en effet, le ballon dans l’espace pour Antunes: du pain béni pour le Genevois de 21 ans qui peut filer dans le dos de la défense lausannoise. Ce n’est pas l’assist le plus compliqué de la carrière du Stevanovic, mais il faut le faire. Quant à la conclusion d’Antunes, c’est la classe. Il conclut de manière propre et simple. N’oublions toutefois pas que Lausanne était à dix durant plus d’une mi-temps, ce qui peut fausser le ressenti global du match. Les Vaudois ont essayé de jouer, mais les Grenat ont fait tout juste et ont su profiter de leur supériorité numérique, ce qui n’est pas toujours facile.»

Votre opinion