Publié

Ministère public de la ConfédérationAndreas Müller est candidat à la succession de Michael Lauber

Le procureur fédéral fribourgeois est sur les rangs pour devenir le prochain procureur général de la Confédération. Également en lice, le procureur général genevois Olivier Jornot avait annoncé sa candidature début octobre.

Andreas Müller photographié à Berne en décembre 2010.

Andreas Müller photographié à Berne en décembre 2010.

KEYSTONE

Andreas Müller est aussi candidat à la succession de Michael Lauber comme procureur général de la Confédération. Le procureur fédéral fribourgeois s’est lancé dans la course à l’instar du procureur général genevois Olivier Jornot.

Âgé de 57 ans, sans parti, Andreas Müller a confirmé mardi à Keystone-ATS une information des médias de Tamedia. Le procureur fédéral, qui oeuvre actuellement au sein de l’unité entraide judiciaire du Ministère public de la Confédération, n’a pas donné plus d’informations sur sa candidature. Il se réserve pour la commission judiciaire de l’Assemblée fédérale qui l’entendra une nouvelle fois mercredi.

Le procureur général genevois Olivier Jornot a lui aussi indiqué être sur les rangs. Les candidats en lice seront soumis à une procédure d’évaluation externe (assessment). La commission se fondera sur les résultats de cette procédure avant de proposer un nom. L’élection du nouveau procureur général de la Confédération par l’Assemblée fédérale est prévue lors de la session d’hiver.

Affaire Tinner

Andreas Müller travaille depuis de nombreuses années pour le Ministère public de la Confédération. Il s’est notamment fait connaître en tant que juge d’instruction fédéral dans l’affaire Tinner. Il était reproché au père Friedrich et à ses fils Urs et Marco d’avoir travaillé pour le compte du réseau pakistanais d’Abdul Qader Khan, qui livrait de la technologie nucléaire à la Libye.

En septembre 2012, le Tribunal pénal fédéral a prononcé les peines requises par le Ministère public de la Confédération contre Friedrich Tinner et ses deux fils. Urs et Marco Tinner ont été condamnés à 50 et 41 mois de prison et leur père à deux ans de prison avec sursis pour violations de la loi fédérale sur le matériel de guerre.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!