Publié

TennisAndy Roddick est furieux: «A la fin, je me fais niquer»

Andy Roddick voulait sortir de sa retraite le temps d'un dernier baroud d'honneur en double à l'US Open avec Mardy Fish. Mais la Fédération internationale a dit «niet».

par
LeMatin.ch
Keystone

A la retraite depuis l'US Open 2012, Andy Roddick a des fourmis dans la raquette. Au point d'envisager un retour en double à l'US Open en compagnie de son compatriote Mardy Fish.

L'Américain avait déjà commencé sa préparation lorsque la Fédération internationale de tennis (ITF) lui a signifié son refus. L'ancien No 1 mondial, dans son enthousiasme, avait oublié un élément important du règlement: le programme antidopage. Pour participer à un tournoi ATP, il aurait dû se réinscrire dans le programme au minimum trois mois avant, ce que l'ITF lui a rappelé.

Du coup, Andy Roddick n'en décolère pas et l'a fait savoir publiquement sur les réseaux sociaux. «Je ne suis pas éligible pour une wild card à l'US Open et ça craint, a pesté Roddick selon des propos rapporté par L'Equipe. Franchement, le bon sens devrait l'emporter: j'ai passé 14 ans à subir des tests, j'ai rempli les papiers qu'on voulait que je remplisse et à la fin je me fais niquer, ce qui ne m'enchante pas du tout. Tout ça n'a aucun sens. Je comprends la règle mais on devrait pouvoir faire appel. Et puis, si je devais décider de me doper et faire un retour sur le circuit ce ne serait pas pour un double à l'US Open.»

Des fans ont lancé une pétition pour que l'ITF revienne sur sa décision. Mais pour l'instant elle reste inflexible.

Ton opinion