10.11.2013 à 19:49

FootballAngleterre/11e journée: ManU bat Arsenal et relance le Championnat (PAPIER GENERAL)

LONDRES, 10 nov 2013 (AFP) - Manchester United, vainqueur du choc de la 11e journée devant Arsenal dimanche grâce un but de Van Persie (1-0), a relancé la course au titre de champion d'Angleterre, sept clubs se tenant en cinq points.

Arsenal, qui était allé battre Dortmund 1-0 en Ligue des champions, reste en tête du classement mais n'a plus que deux points d'avance sur Liverpool, qui a écrasé Fulham 4-0 samedi. La 3e place est occupée par la surprenante équipe de Southampton qui compte une unité de plus que Chelsea, tenu en échec par West Bromwich 2-2. Les Red Devils remontent au 5e rang, à deux longueur du podium, en compagnie d'Everton et de Tottenham. Manchester City, qui s'est qualifié pour les 8e de finale de la C1, n'a pas pu rester sur sa dynamique de succès en s'inclinant 1-0 à Sunderland. 8e à six points des Gunners, les Citizens vont devoir réagir vite s'ils ne veulent pas voir partir le wagon de tête. Dimanche à Old Trafford, le ManU de David Moyes a battu Arsenal comme l'avait fait celui de Sir Alex Ferguson la saison passée. Et comme il y a un an, c'est l'ancien Gunner Robin Van Persie qui a été le bourreau de l'équipe d'Arsène Wenger. En 12 rencontres au "Théâtre des rêves", les Londoniens n'ont gagné qu'une seule fois... Van Persie a marqué d'une tête le seul but de la partie à la réception d'un corner de Rooney (27e) pour infliger la première défaite à Arsenal depuis la journée inaugurale et la première aussi en 16 rencontres sur terrain adverse. "Nous avons connu un grand week-end. C'est un très bon résultat pour nous surtout qu'Arsenal avait une forme terrible cette saison. Ce sont donc trois points très importants", a commenté David Moyes. Les partenaires de Patrice Evra retrouvent donc un rang plus conforme à leurs ambitions et à leur statut tandis qu'Arsenal a produit un jeu bien trop loin de son meilleur niveau pour espérer repartir de Manchester avec un résultat positif. Olivier Giroud, très en deçà de ses prestations habituelles, a illustré l'incapacité persistante des Gunners à rivaliser avec les meilleures équipes anglaises. "Nous avons beaucoup donné cette semaine, Liverpool, Dortmund et ici aujourd'hui. Je pense qu'un nul aurait été un résultat plus juste", a analysé Arsène Wenger. Avec Arsenal, le grand perdant du week-end a été Manchester City qui s'est incliné pour la troisième fois à l'extérieur cette saison en Premier League après Cardiff et Aston Villa. Battus dans l'engagement, incapables de trouver l'ouverture face à la défense adverse très regroupée, les champions 2012 n'ont été que l'ombre d'eux-mêmes. "Je suis préoccupé parce que nous perdons trop de points en déplacement. Et, lorsque vous ne l'emportez pas à l'extérieur, c'est très difficile de se battre (en tête) de la Premier League", a reconnu Manuel Pellegrini, manageur de City. Tottenham, sans Hugo Lloris, laissé au repos après sa perte de connaissance le week-end dernier à Everton, s'est incliné devant son public face à Newcastle (1-0) après avoir pourtant livré l'une de ses meilleures rencontres de la saison. Entreprenants et inspirés, les Spurs se sont créé de nombreuses occasions mais ont toujours échoué sur un Krul des grands jours, qui a même été sauvé par sa barre transversale. Après le nul à Everton, cette défaite peut faire douter une équipe qui peine toujours autant à marquer malgré une impressionnante armada offensive (Soldado, Defoe, Eriksen, Townsend, Lennon, Lamela, Sigurdsson). En revanche, Newcastle, a confirmé que son succès sur Chelsea il y a une semaine (2-0) n'était pas un coup de chance. Loic Rémy, auteur de son 7e but en 7 matches, est l'homme du moment pour les Magpies, désormais 9e, à deux points seulement de City. cc-sk/nip/smr

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!