20.12.2014 à 15:36

footAngleterre/17e journée: l'heure de la revanche pour Arsenal à Liverpool (PRESENTATION)

Un an après l'humiliation reçue à Anfield (5-1), Arsenal retourne à Liverpool dimanche pour une revanche que les Gunners attendent avec beaucoup d'impatience et qui, en cas de victoire, pourrait plonger leurs adversaires encore plus dans le doute.

Malgré la victoire en Coupe de la ligue à Bournemouth mercredi (3-1), Brendan Rodgers est toujours un entraîneur sous pression. Il ne trouve pas la solution cette saison. Les Reds sont 11e au classement, n'ont gagné que deux de leurs huit derniers matches de Premier League et ont été corrigés par l'ennemi juré Manchester United le week-end dernier (3-0) à Old Trafford. Alors Rodgers cherche des réponses tactiques. La défense à trois en est peut-être une. Raheem Sterling en position d'avant-centre, lui qui est plutôt un ailier de formation, en est une autre. Le manager devrait reconduire ces deux options dimanche pour tenter de relancer son équipe. Arsène Wenger a reconnu vendredi lors de sa conférence de presse que le cauchemar de la saison dernière avait laissé "une cicatrice pour toujours". Ce jour-là, les Londoniens perdaient déjà 4-0 après 20 minutes! Cette fois, ils veulent leur revanche et sont dans un tout autre état d'esprit. Avec quatre succès lors de leur cinq derniers matches toutes compétitions confondues, avec un trio offensif Sanchez-Giroud-Welbeck qui carbure, avec un Aaron Ramsey revenu à son meilleur niveau et un Mathieu Debuchy de retour tout court après sa blessure à la cheville, les Gunners sont armés pour effacer la défaite de l'an dernier. Et une victoire leur permettrait de poursuivre leur remontée au classement. La saison dernière, le large succès de Liverpool avait été suivi par dix victoires de suite qui avaient placé les Reds en position idéale pour remporter le titre. Une défaite contre Chelsea (2-0) et un nul à Crystal Palace (3-3) plus tard, et Manchester City soulevait pourtant le trophée. Rodgers et ses hommes veulent retrouver cette dynamique, surtout offensivement. Avec 19 buts marqués seulement, Liverpool est l'une des pires attaques de Premier League. Arsenal, de son côté, n'a jamais enchaîné plus de deux succès en championnat. "On a besoin d'une bonne série de victoires pour revenir dans le Top 4 et refaire le retard accumulé en début de saison", admet Olivier Giroud. Arsenal, 6e, n'est qu'à deux points de West Ham (4e) et cinq de Manchester United (3e). Pour chaque équipe, c'est un peu le talon d'Achille. Liverpool a déjà concédé 22 buts cette saison en championnat. Qu'ils défendent à trois ou à quatre, les Reds commettent trop d'erreurs individuelles et trop d'approximations tactiques dans leur placement. S'ils veulent espérer accrocher la 4e place, il leur faudra vite être plus performants derrière. Sans Laurent Koscielny, Arsenal est dans la même situation. Le Français, blessé, est le meilleur défenseur des Gunners et la vie est compliquée sans lui. Le jeune Chambers n'est pas encore assez mûr, Mertesacker est hors de forme et les latéraux souffrent aussi. Les Londoniens ont concédé trois buts en 45 minutes à Stoke il y a 15 jours et n'ont gardé que cinq "clean sheets" (matches sans encaisser de but) cette saison. cc/stt/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!