Publié

footAngleterre - 21e journée: les déclarations

Arsène Wenger (entraîneur d'Arsenal), 3-3 à Liverpool: "Je suis très déçu mais, avant tout, je ne peux pas reprocher à mon équipe ses efforts et son engagement.

On a mal commencé mais à 3-2 on aurait dû en mettre un 4e. Au lieu de quoi, on n'a pas fait les bons choix en vue de la surface adverse. Et Liverpool s'est battu jusqu'à la dernière seconde. J'ai l'impression qu'on était inquiet au début. On avait de mauvais souvenirs, je l'ai vu chez certains. On a commencé à jouer en égalisant. On sort du match avec beaucoup de positif, mais aussi des regrets."

Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City) 0-0 devant Everton: "Tout le monde dans le stade a vu à la fin qu'il y avait un penalty. L'action est tellement évidente et si proche de l'arbitre. Les deux jambes de Sterling sont prises par Stones, mais s'il ne siffle pas là, il n'y a plus rien à dire. Peut-être que c'était serré en 1re période, mais c'était mieux en seconde. Je pense qu'on était meilleur, Everton ne s'est procuré aucune occasion. On frappe 17 fois, mais pour plusieurs raisons, ça ne rentre pas."

Jürgen Klopp (entraîneur de Liverpool): "On a très bien joué pendant 60-70% du match. On s'est procuré des occasions, mais on donne deux buts évitables. A la fin, c'est vraiment bien et il nous fallait un peu de chance pour égaliser même si je pense qu'on le mérite. Au coup de sifflet final, il ne faut pas ignorer qu'il y a des problèmes. Notre organisation en est un, parfois la concentration aussi. Il faut dire un mot sur Firmino. Ses deux buts sont brillants et il a été bon constamment. Je n'ai pas de problème avec le nombre de matches. C'est plus que pour ce nombre, je n'ai pas assez de joueurs".

Guus Hiddink (entraîneur de Chelsea) 2-2 devant West Bromwich: "La série d'invincibilité continue, mais on aurait préféré gagner. WBA a bien rebondi, et fait preuve de caractère. C'était un match intense. Costa se contrôle, il est dangereux. Il se concentre sur son travail et fait très bien son boulot. L'entraîneur adverse a été sage en usurpant le rôle de l'arbitre lorsqu'il a sorti Yacob, car l'arbitre a oublié de le faire..."

Olivier Giroud (Arsenal): "C'est décevant parce qu'on menait 3-2. C'était un match sympa pour le public en raison de l'intensité et des occasions. Mais quand vous encaissez trois buts à l'extérieur, c'est dur de gagner. Mon sentiment premier, c'est la déception, même si on a montré du caractère pour revenir de 1-0 et 2-1. J'espère qu'on n'aura pas de regret en fin de championnat. C'est toujours un nul. Ils ont bien poussé en fin de match. La performance reste bonne mais on aurait pu faire mieux."

cd/sk

(AFP)

Ton opinion