Publié

footAngleterre - 27e journée: Chelsea à l'arraché, Arsenal se rassure (LEAD GENERAL)

LONDRES, 22 fév 2014 (AFP) - Les positions sont restées inchangées en tête du Championnat d'Angleterre, les trois premiers l'ayant emporté, Chelsea à l'arraché face à Everton (1-0), Arsenal facilement contre Sunderland (4-1) et Manchester City petitement devant Stoke City (1-0) lors de la 27e journée, samedi.

Bousculé, Chelsea a dû attendre le temps additionnel pour inscrire le but de la délivrance. Les Blues de Jose Mourinho repartent ainsi de l'avant après un nul en Premier League et une élimination en Coupe. Avec 60 points au compteur ils devancent toujours d'une longueur des Gunners d'Arsène Wenger, qui après la déconvenue à domicile contre le Bayern Munich (0-2) en 8e de finale aller de Ligue des champions, se sont rassurés face au mal classé Sunderland (18e). Deux des quatre buts des Londoniens l'ont été par Olivier Giroud, de retour au centre de l'attaque rouge après deux matches passés sur le banc, tandis que l'Allemand Mesut Ozil ne faisait pas partie du groupe. A Stamford Brigde, Chelsea a souffert face aux Toffees de Roberto Martinez, toujours sixièmes à cinq points de Tottenham (5e, qui joue dimanche à Norwich City) et avec trois longueurs d'avance sur Manchester United (7e) qui se déplaçait à Cristal Palace (15e) en fin d'après-midi. Mais le retour de Terry, après trois matches d'indisponibilité, a ramené à Londres les vertus de la combattivité et le défenseur, à la réception d'un coup franc du compère Lampard tout au bout du temps additionnel a réussi à tromper la vigilance du portier américain Tim Howard. "Lorsque l'on marque à la 90e passée on peut parler de chance, mais la réalité est que les garçons sont allés la chercher (la victoire)", a déclaré Mourinho après le match. Les Blues enchaînent donc un 12e match sans défaite en championnat, avec seulement quatre buts encaissés sur la série. A l'Emirates Stadium, Giroud avait à coeur de se relancer après une période difficile. Il n'a pas déçu en marquant les deux premiers buts (5, 31). L'ancien montpelliérain a également été impliqué sur le troisième but de Tomas Rosicki (42). Laurent Koscielny a alourdi le score à la 57e minute, Emanuelle Giaccherini sauvant l'honneur des visiteurs (81). Manchester City, également échaudé par la défaite à domicile contre le FC Barcelone (0-2) en Ligue des champions mardi, a lui aussi renoué avec la victoire, mais de manière beaucoup plus laborieuse, contre Stoke City (14e). L'unique but inscrit par Yaya Touré à la 70e minute a libéré tout un stade jusque-là frustré par l'inefficacité de son équipe devant le but. La formation de Manuel Pellegrini reste ainsi troisième à deux points d'Arsenal et trois de Chelsea, mais avec un match en moins. bur/bvo/jgu

(AFP)

Votre opinion