Publié

footAngleterre - 30e journée: les déclarations

Arsène Wenger (entraîneur d'Arsenal): "Chelsea a un petit matelas, assez épais pour être serein.

Ils sont en sécurité. On a produit une très belle 1re période, en cherchant sans cesse à aller de l'avant. C'était très fluide, on a enchaîné les occasions. Ensuite, il nous a manqué des jambes sur les 40 dernières minutes et Newcastle a bien joué le coup. On s'est déplacé trois fois en deux semaines, et je suis encore fier du match réalisé aujourd'hui. Il y a maintenant une trêve internationale et j'espère que tout le monde va revenir sans blessure. Ensuite, la seule chose qu'on peut faire, c'est gagner nos matches pour finir dans le Top 4. On veut finir le plus haut possible. On a 60 points et depuis trois mois, on en a pris beaucoup. Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City): "C'est une victoire confortable, parce que l'on a joué en supériorité numérique pendant 89 minutes. On a bien défendu, on s'est concentré pour les empêcher de marquer. Malheureusement pour West Bromwich, la règle est claire. C'est le dernier joueur, c'est rouge. Mais à 10, c'est un match différent. Bony est arrivé après la CAN et cela se ressent. Mais chaque jour qui passe, il s'adapte mieux. On ne pense pas à la suite. Il nous reste huit matches. On peut les gagner tous, et si Chelsea ne laisse pas de points en route, on ne sera pas champion. Ce qui compte, c'est de ne pas penser aux autres, mais à nous, de s'améliorer et de gagner le match qui vient. On avait perdu les deux derniers matches, c'était important de gagner de nouveau". cd/tba

(AFP)

Votre opinion