28.08.2015 à 17:40

footAngleterre/4e j. - Manchester toujours capitale de Premier League ? (PRESENTATION)

Les clubs de Manchester, avec City, l'actuel leader, et United, au pied du podium, tenteront de confirmer leur prise de pouvoir à l'occasion de la 4e journée de Premier League, alors que ceux de Londres, Arsenal et Chelsea, ne peuvent se permettre de se laisser distancer.

Les deux ogres mancuniens présentent, comme Liverpool d'ailleurs, la particularité de n'avoir toujours pas encaissé de but.

Ce qui a permis aux Citizens, avant la réception de Watford (12e), de réaliser un départ parfait qui tranche avec l'inconstance affichée tout au long de la saison passée.

En quête d'un nouveau record maison de dix victoires d'affilée en championnat, Manuel Pellegrini, qui espère encore l'arrivée de Kevin De Bruyne après l'offre de près de 80 millions d'euros formulée par ses dirigeants à Wolfsburg, ne devrait pas changer grand-chose dans son équipe. Malheureusement pour Samir Nasri, Fabian Delph ou encore Nicolas Otamendi dont les débuts pourraient attendre que le duo Mangala-Kompany s'essouffle.

Du côté du promu, Quique Flores peut également se targuer d'une invincibilité préservée avec trois nuls, mais l'élimination en Coupe de la Ligue contre Preston (D2) et trois matches sans marquer font tache.

MU (4e) a quant à lui un déplacement à négocier à Swansea (6e), également invaincu. Après avoir perdu deux points en route à domicile face à Newcastle (0-0), les Red Devils ont surtout assuré joliment, mercredi, à Bruges (4-0) leur avenir en C1. Auteur d'un triplé, Rooney a refermé une parenthèse de 878 minutes sans but.

Après trois matches serrés en championnat, un coup d'éclat serait toutefois bienvenu chez les Swans à une semaine d'accueillir Liverpool. Aucun problème d'effectif à signaler pour Louis van Gaal puisque Marouane Fellaini a purgé ses trois matches de suspension et que la charnière Smalling-Blind tient la route en l'absence du duo Jones-Rojo.

Prudence quand même car Swansea a battu deux fois MU la saison passée et peut compter sur les bons débuts de Bafétimbi Gomis (3 buts) et André Ayew (2 buts).

Arsenal (9e) et Chelsea (10e) ont eux déjà concédé une défaite avant de respectivement aller à Newcastle (17e) et recevoir Crystal Palace (5e), et c'est déjà la soupe à la grimace avec leurs quatre points chacun.

Accrochés par Liverpool lundi (0-0), les Gunners, qui semblaient pourtant en jambes en juillet, pourraient encore être privés de Laurent Koscielny et Per Mertesacker derrière. Devant, Olivier Giroud pourrait avoir une nouvelle chance, même si Theo Walcott et Alex Oxlade-Chamberlain poussent pour revenir dans l'équipe.

En face, Florian Thauvin espère confirmer son arrivée fracassante chez les Magpies, qui restent sur sept revers contre Arsenal. Le Français, qui sera peut-être soutenu par Moussa Sissoko, a brillé en Coupe de la Ligue après être passé à deux doigts de crucifier MU en championnat. Mais avec aucune victoire, l'équipe de Steve McLaren est pourtant déjà dans une délicate posture.

La première victoire à West Bromwich (3-2) a elle permis à Chelsea de passer une semaine plus calme que la précédente, marquée par la nervosité de Jose Mourinho à l'encontre de son staff médical. Le Portugais attend évidemment confirmation pour son 200e match de Premier League.

Néanmoins, ses Blues seront privés de John Terry, suspendu après un carton rouge, déjà le deuxième de la saison après celui reçu par Thibaut Courtois. En l'absence également d'Oscar, forfait, le nouveau venu Pedro tentera de bonifier une attaque atone.

En face, les Eagles ont tout de l'outsider qui s'accroche et le retour de Yannick Bolasie à l'aile va permettre de jouer la contre-attaque.

Les Reds (3e) et les Foxes (2e), qui comptent sept points tous les deux, peuvent eux espérer continuer à truster le podium, avec des déplacements à West Ham (11e) et à Bournemouth (13e).

Avec sa défense new-look, l'équipe de Brendan Rodgers est enfin étanche. Devant, le forfait d'Adam Lallana devrait offrir à Roberto Firmino sa première titularisation à Anfield, où les Hammers n'ont plus gagné depuis 1963.

Du côté de Leicester, Claudio Ranieri dispose lui d'un groupe dense, mais à Bournemouth il comptera avant tout sur l'apport étonnant de Riyad Mahrez, l'ailier algérien qui domine le classement des buteurs avec quatre réalisations.

En heures GMT:

Samedi:

(11h45) Newcastle - Arsenal

(14h00) Aston Villa - Sunderland

Bournemouth - Leicester

Chelsea - Crystal Palace

Liverpool - West Ham

Manchester City - Watford

Stoke - West Bromwich Albion

(16h30) Tottenham - Everton

Dimanche:

(12h30) Southampton - Norwich

(15h00) Swansea - Manchester United

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Manchester City 9 3 3 0 0 8 0 8

2. Leicester City 7 3 2 1 0 7 4 3

3. Liverpool 7 3 2 1 0 2 0 2

. Manchester United 7 3 2 1 0 2 0 2

5. Crystal Palace 6 3 2 0 1 6 4 2

6. Swansea City 5 3 1 2 0 5 3 2

7. Everton 4 3 1 1 1 5 4 1

8. Norwich City 4 3 1 1 1 5 5 0

9. Arsenal 4 3 1 1 1 2 3 -1

10. Chelsea 4 3 1 1 1 5 7 -2

11. West Ham 3 3 1 0 2 6 6 0

12. Watford 3 3 0 3 0 2 2 0

13. AFC Bournemouth 3 3 1 0 2 4 5 -1

14. Aston Villa 3 3 1 0 2 2 3 -1

15. Stoke City 2 3 0 2 1 3 4 -1

. Tottenham 2 3 0 2 1 3 4 -1

17. Newcastle 2 3 0 2 1 2 4 -2

18. Southampton 2 3 0 2 1 2 5 -3

19. Sunderland 1 3 0 1 2 4 8 -4

20. West Bromwich 1 3 0 1 2 2 6 -4

cd/nip/ybl/dhe

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!