26.09.2015 à 20:13

footAngleterre - 7e journée: les déclarations

Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City): "Deux de leurs trois buts sont hors-jeu mais nous on n'a pas bien joué du tout en 2e période.

Contre West Ham, c'était en 1re période. C'est toujours compliqué et c'est pour ça qu'on n'a pas clamé qu'on allait remporter le championnat après nos cinq premières victoires. Cette 2e période, c'est difficile à expliquer. Il y a peut-être un aspect psychologique après l'égalisation et, ensuite, on en a pris deux sur coups de pied arrêté en dix minutes. Quand on est mené 2-1, ça devient difficile de retourner la tendance. (pour la C1) Je ne pense pas que Kompany sera prêt. Il a ressenti des trucs dans son mollet lors de l'échauffement et on va voir comment ça évolue. Depuis la Juve, il traine ça dans son mollet. Hart s'est fait mal au dos cette semaine et il n'a pu travailler qu'un jour, c'est pour ça que j'ai préféré le reposer. Pour Touré, c'est les ischios et on va attendre dimanche ou lundi pour voir s'ils sont tous à 100%".

Arsène Wenger (entraîneur d'Arsenal): "On s'est créé beaucoup d'occasions et j'ai senti dans ce match que notre confiance grandissait. On a toujours été dangereux. En menant 2-1, on a pris le contrôle. Sanchez attendait ce but car il n'était pas habitué à rester aussi longtemps sans but. Cela lui a pris du temps pour retrouver la forme car il n'est pas revenu tout de suite après la Copa America et une telle compétition est exigeante. Avec la victoire de Tottenham sur City, le championnat se resserre".

Louis van Gaal (entraîneur de Manchester United): "C'est agréable d'être en tête. C'est une première pour moi depuis que je suis ici alors je suis content. Mais on en reparlera en mai. Contre une équipe qui ne pense qu'à défendre et contre-attaquer, ce n'est jamais facile. Mais ma défense a très bien joué aujourd'hui. Le 3e but me fait plaisir car ils se punissent tout seul puisqu'ils cherchaient à gagner du temps sans que l'arbitre ne bouge. Un but pèse évidemment sur le déroulement du match mais à la pause, j'ai changé notre approche et c'est devenu un autre match".

Brendan Rodgers (entraîneur de Liverpool): "Évidemment, il y a de l'hystérie et cela va continuer. J'ai conscience que certains ne veulent plus de moi ici. Mais moi je vois qu'on a moins perdu que City, Chelsea ou Arsenal. Nous on reste calme, on travaille, et la récompense viendra. Parfois, on n'a pas perdu mais on n'a pas été bon. Mais c'est clair qu'ils se passent d'autres choses par derrière. Je ne parle de personne à l'extérieur du club. Je n'ai pas la science infuse mais la dernière fois que l'on avait marqué trois buts, c'était quand Sturridge avait commencé ici contre Tottenham (en février, NDLR). Pour rivaliser en haut, il faut de la qualité. On a de très bons joueurs et c'est ce que Daniel montre depuis qu'il est là. Quand vous n'avez pas cette menace, l'équipe peut souffrir. Il a été incroyable et était déçu de ne pas inscrire de triplé".

cd/mca

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!