Publié

footAngleterre - 7e journée: Liverpool et Rodgers tremblent (PRESENTATION)

Londres, 25 sept 2015 (AFP) - Manchester City doit se relancer contre Tottenham pour conserver la tête de la Premier League lors d'une 7e journée où Liverpool, incapable de gagner depuis six matches, est tenu de se ressaisir contre Aston Villa pour éviter à Brendan Rodgers d'être le premier entraîneur licencié cette saison.

En coupe de la Ligue, en milieu de semaine, le leader et le 5e du classement se sont remis de leurs déboires du week-end, avant de se rendre respectivement à Tottenham (9e) et Leicester (4e).

Battus coup sur coup 2-1 par la Juventus et West Ham, les Citizens ont rebondi avec la manière mardi à Sunderland (4-1), sans huit joueurs importants. Buteurs, Sergio Agüero, Kevin de Bruyne et Raheem Sterling ont entretenu leur confiance. Le club possède deux points d'avance sur le rival United.

Chez les Spurs, qui n'ont perdu qu'un match sur huit en championnat mais ont du mal à marquer, à l'image d'un Harry Kane toujours muet, City pourrait retrouver Vincent Kompany derrière et David Silva à la baguette, avant de se rendre à Mönchengladbach mercredi en Ligue des champions.

Eliminé justement mercredi en coupe à White Hart Lane par Arsenal (2-1), Tottenham a concédé sa première défaite chez lui mais n'a gagné que deux matches sur cinq dans son antre.

Les Gunners ont donc profité du plus court déplacement de l'année pour se remettre de leurs émotions après leurs défaites contre Zagreb puis Chelsea. Un quatrième déplacement d'affilée les attend néanmoins à Leicester, la dernière équipe invaincue de l'élite, avant de retrouver l'Emirates mardi en C1 contre l'Olympiakos.

Face à Riyad Mahrez et ses cinq buts, reste juste à savoir si ce sera avec ou sans Gabriel, blanchi de son exclusion chez les Blues, et avec Theo Walcott ou Olivier Giroud devant. Alors que Mathieu Flamini a frappé deux fois mercredi, se sera en revanche sans Francis Coquelin, forfait.

Le champion en titre, seulement 15e, et l'actuel dauphin s'éloignent de la zone de turbulences, à l'image de leurs succès faciles en milieu de semaine contre des équipes inférieures.

Muet en club depuis août, Wayne Rooney s'est ainsi relancé contre Ipswich (3-0) mais cela demande confirmation contre Sunderland, dernier avec aucune victoire, et avant de recevoir Wolfsburg mercredi. Anthony Martial visera lui son 5e but en autant de matches, alors que Manchester United peut décrocher sa 3e victoire d'affilée.

Luke Shaw et Marcos Rojo blessés, le casse-tête de Louis van Gaal se situe dans le couloir gauche, même si Ashley Young ou Daley Blind peuvent dépanner.

Pendant ce temps-là, les Blues se rendent à Newcastle (19e), où Steve McClaren est l'autre entraîneur sur le grill.

Avant d'assister au retour de Jose Mourinho à Porto mardi, les Londoniens viennent d'aligner trois victoires. Celle contre Arsenal (2-0) a été plus probante que celle contre Walsall (4-1), mais Diego Costa se retrouve désormais suspendu alors que Thibaut Courtois est toujours blessé. Derrière, John Terry attend de rejouer en Premier League après un début hésitant.

Rien ne va plus chez les Reds, qui viennent d'enchaîner quatre nuls et deux défaites pour plonger à la 13e place, avant de recevoir consécutivement les Villains (17e), puis Sion en Europa League. Mercredi, les joueurs de Brendan Rodgers ont même eu besoin d'une séance de tirs au but pour éliminer Carlisle, une menaçante équipe de 4e division, en coupe à Anfield.

"Je ne suis pas hautain au point de penser que je ne suis pas menacé", reconnait désormais le technicien nord-irlandais, qui a vu la rumeur Carlo Ancelotti gonfler après celle menant à Jürgen Klopp. "Cette peur, c'est ce qui fait avancer un entraîneur mais cela ne m'effraie pas. Intérieurement, j'ai confiance en ce que je fais mais je ne peux cacher qu'il faut des résultats".

Malheureusement, pour un retour, celui de Daniel Sturridge, il enregistre de nouvelles défections, celles de Roberto Firmino et Dejan Lovren qui s'ajoutent à celles de Christian Benteke ou Jordan Henderson. Même si Danny Ings vient de marquer deux fois, cela commence à faire beaucoup.

En heures GMT

Samedi:

(11h45) Tottenham - Manchester City

(14h00) Leicester - Arsenal

Liverpool - Aston Villa

Manchester United - Sunderland

Southampton - Swansea

Stoke - Bournemouth

West Ham - Norwich

(16h30) Newcastle - Chelsea

Dimanche:

(15h00) Watford - Crystal Palace

Lundi:

(19h00) West Bromwich Albion - Everton

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Manchester City 15 6 5 0 1 12 2 10

2. Manchester United 13 6 4 1 1 9 5 4

3. West Ham 12 6 4 0 2 13 7 6

4. Leicester City 12 6 3 3 0 13 9 4

5. Arsenal 10 6 3 1 2 5 5 0

6. Everton 9 6 2 3 1 8 5 3

7. Swansea City 9 6 2 3 1 7 5 2

8. Crystal Palace 9 6 3 0 3 8 7 1

9. Tottenham 9 6 2 3 1 5 4 1

10. Watford 9 6 2 3 1 5 5 0

11. Norwich City 8 6 2 2 2 9 10 -1

12. West Bromwich 8 6 2 2 2 4 6 -2

13. Liverpool 8 6 2 2 2 4 7 -3

14. AFC Bournemouth 7 6 2 1 3 8 9 -1

15. Chelsea 7 6 2 1 3 9 12 -3

16. Southampton 6 6 1 3 2 7 8 -1

17. Aston Villa 4 6 1 1 4 6 9 -3

18. Stoke City 3 6 0 3 3 5 9 -4

19. Newcastle 2 6 0 2 4 3 9 -6

20. Sunderland 2 6 0 2 4 6 13 -7

cd/nip/pel

(AFP)

Votre opinion