Football: Manchester City laisse un peu plus filer Liverpool

Actualisé

FootballManchester City laisse un peu plus filer Liverpool

Tenue en échec à domicile par Crystal Palace (2-2), la bande à Pep Guardiola compte désormais treize points de retard sur les Reds avec deux matches en plus.

Le Manchester City d'Ilkay Gündogan laisse filer Liverpool vers le titre.

Le Manchester City d'Ilkay Gündogan laisse filer Liverpool vers le titre.

Rui Vieira, Keystone

Jamais un entraîneur de Manchester City n'a gagné de match le jour de son anniversaire. Et tout Pep Guardiola qu'il soit, l'entraîneur catalan a été victime de cette malédiction. Pour ses 49 ans, le technicien sera passé par toutes les émotions mais au final, les négatives dominent avec ce nul (2-2) qui coupe une nouvelle fois le début d'élan que son équipe semblait avoir.

Jamais cette saison les Citizens n'ont réussi à aligner quatre succès de suite en championnat et Crystal Palace avec son plan simpliste - défendre à neuf et tout miser sur un contre ou un coup de pied arrêté - en a profité.

Le tenant du titre avait pourtant cru renverser le match avec un doublé de Sergio Agüero en cinq minutes (82e, 87e). Les trois points auraient d'ailleurs été largement mérités, mais Wilfried Zaha, d'une frappe déviée par Fernandinho dans ses cages, est allé arracher un point inespéré trois minutes plus tard (2-2, 90e), alors que Cenk Tosun avait ouvert le score d'une tête sur coup-franc en première période (0-1, 39e).

City, à 13 longueurs de Liverpool, pourrait voir Leicester (3e) refaire son retard de trois points en cas de succès des Foxes contre Burnley, qui reste sur quatre revers de rang, dimanche.

Arsenal ne décolle pas

Arsenal reste englué dans le ventre mou (10e) de la Premier League après son nul contre Sheffield United (1-1). Un match lors duquel Granit Xhaka était titulaire. Encore une fois, les Gunners ont gâché un avantage pris en toute fin de première période grâce à Gabriel Martinelli (1-0, 45e), qui avait récompensé un début de match encourageant dans le sillage d'un Nicolas Pépé particulièrement actif. Mais les hommes de Mikel Arteta se sont progressivement éteints et l'égalisation des Blades, d'une magnifique volée avec rebond de John Fleck (1-1, 83e) n'a rien eu d'usurpée sur l'ensemble du match.

Chelsea surpris par Newcastle

Alors qu'ils pouvaient consolider leur 4e place, les Blues se sont fait surprendre dans le temps additionnel à Newcastle par une tête d'Isaac Hayden sur un centre d'Allan Saint-Maximin (1-0, 90+4). Un épilogue amer pour les Londoniens qui avaient archi-dominé le match avec près de 70% de possession, 19 tirs dont 4 cadrés contre 7 et 2 pour les Magpies qui prennent 4 points d'avance bienvenus sur la zone rouge.

Chelsea n'a pas su concrétiser sur ses occasions, comme ce tir en angle fermé de Ngolo Kanté (34e) ou la tentative de Tammy Abraham repoussée sur la ligne (79e), alors que Newcastle avait touché la transversale sur une tête de Joelinton au milieu du premier acte.

Tottenham toujours englué

Un seul Kane vous manque est tout est dépeuplé, doit se dire José Mourinho face aux difficultés offensives de son équipe devant. Le nul de Tottenham à Watford (0-0) a de quoi laisser perplexe. Le fait que les Hornets restaient sur 13 points pris en 5 matches, que les Spurs aient gardé leur cage inviolée pour la première fois après huit rencontres toutes compétitions confondues, et le pénalty arrêté par Paulo Gazzaniga à la 70e minute incitent à voir le verre à moitié plein.

Mais Tottenham ne marque plus en championnat depuis que le capitaine anglais est sorti blessé le 1er janvier contre Southampton. Et le ballon sauvé sur le bout du bout de la ligne de but par Ignacio Pussetto à la dernière minute a également sans doute frustré le coach portugais. «J'ai promis que je ne parlerai pas des gars qui ne sont pas là (...) mais vous savez comme ils sont importants pour nous», a lâché Mourinho après le match. «Je ne dis pas qu'on l'aurait gagné, mais c'est le genre de match où, si vous avez un buteur, un mec qui sent les buts, probablement vous l'emportez», a-t-il ajouté.

En attendant, même s'il n'est encore qu'à trois longueurs de Manchester United (5e) qui se rend à Anfield pour défier Liverpool dimanche, Tottenham végète au 8e rang avec 31 points.

(AFP)

Ton opinion