Publié

footAngleterre - Liverpool-ManU: les frères ennemis hibernent ensemble (PRESENTATION)

Les deux géants endormis Liverpool et Manchester United, décrochés de la lutte pour le titre, se retrouvent dimanche à Anfield lors de la 22e journée du championnat anglais alors qu'ils n'ont pas l'habitude d'hiberner ensemble.

"Les derbies, c'est comme le sel dans la soupe, résume Jürgen Klopp, l'entraîneur des Reds, avec un bon mot pour tenter de réchauffer l'atmosphère. Avant des matches comme ça, il ne faut pas trop parler de motivation parce que tout le monde en connaît l'importance. Mais les deux clubs sont proches au classement et ils ont besoin de points".

Comme un signe supplémentaire du rapprochement forcé entre eux, les deux plus grands rivaux historiques de Premier League restent chacun sur un original 4-3-3 au milieu d'une saison qui souligne leurs difficultés offensives respectives. Avec six buts, le Belge Benteke est ainsi le meilleur réalisateur des deux effectifs confondus, devant le duo Martial-Rooney, cinq unités chacun.

Mardi à Newcastle, les Red Devils ont été rejoints à la dernière minute par le 19e. Avec 34 points, leur plus faible total en Premier League en 21 matches, ils ont reculé à la 6e place.

Le lendemain, les Reds, toujours privés du métronome Coutinho, se sont eux arrachés chez eux pour égaliser aussi tardivement contre le leader Arsenal. Ce qui leur permet d'occuper la 9e place, à trois longueurs d'un adversaire qu'ils peuvent donc rejoindre s'ils sont capable de surfer sur la dynamique psychologique née de ce scénario fou.

Si effectivement les deux camps ne sont pas animés d'un état d'esprit spécial, qu'ils proposent le même brouet indigeste qu'à l'ordinaire, il y a fort à parier que ce classique ne soit pas à la hauteur de certains rendez-vous épiques du passé.

Liverpool, avec notamment un seul succès lors de ses quatre dernières sorties, vient ainsi de prendre huit points en sept matches de championnat.

Avec seulement sept unités en huit rencontres, MU fait même pire. Car si l'équipe d'un Louis van Gaal de plus en plus critiqué pour le jeu insipide des siens reste sur quatre matches sans défaite toutes compétitions confondues, elle avait perdu au préalable les quatre rencontres précédentes.

Opposé à l'Allemand Klopp, qui s'apprête à vivre son premier derby anglais, le Néerlandais est invaincu depuis 18 mois face aux Reds, contre lesquels il a gagné ses trois matches, dont l'aller en septembre (3-1). Les Mancuniens n'ont d'ailleurs perdu que deux des neuf dernières confrontations.

LVG , qui voit se fissurer sa défense au mauvais moment, pourrait maintenir Rooney seul en pointe et Martial sur un côté, mais replacer Mata en meneur axial. Isolé, l'attaquant anglais peut marquer dans un 4e match d'affilée pour la 1re fois depuis mars 2012 alors qu'il a rejoint le record-man Thierry Henry avec 175 buts inscrits en championnat sous les couleurs d'un unique club.

En face, Benteke espère lui trouver l'ouverture lors d'un 4e match de rang contre les Red Devils. Leur arrière-garde, qui vient d'encaisser en six matches autant de buts (10) que lors des 15 premiers, lui permet d'y croire même si mardi, c'est Firmino qui a tiré son épingle du jeu avec un doublé contre les Gunners.

cd/rr

(AFP)

Ton opinion