Un jour, une joueuse: Angleterre: Lucy Bronze, la cador des Lionesses

Publié

Un jour, une joueuseAngleterre: Lucy Bronze, la cador des Lionesses

Pendant le début de l'Euro 2022, «LeMatin.ch» vous présente une joueuse par sélection présente en Angleterre. On commence avec l'hôte anglais et l'excellente Lucy Bronze.

par
Robin Carrel
(Manchester)
La star à l’entraînement.

La star à l’entraînement.

AFP

A toute Reine tout honneur. L'Angleterre ouvre le bal, puisqu'elle ouvrira le tournoi ce mercredi et qu'elle fait partie des grandes favorites de la compétition. Les Anglaises bénéficient de leur championnat national, qui a explosé ces dernières années, pour progresser à vitesse grand V. Au sein de l'effectif de la coach Sarina Wiegman, il y a beaucoup de talents, et on a choisi de sélectionner Lucy Bronze, pour tout ce qu'elle représente dans le Royaume.

A trente ans, la native de Berwick-upon-Tweed, dans le comté de Northumberland tout au Nord du pays, a déjà vécu beaucoup de choses grâce au jeu de ballon. Mais son talent à son poste de défenseuse droite lui a surtout permis de se constituer une armoire à trophées pas commune. Deux titres domestiques avec Liverpool, un avec Manchester City, trois sacres en France avec Lyon et trois Ligues des Champions avec l'OL... Le tout, sans compter ses wagons de Coupes!

Lucy Bronze a très vite su qu'elle allait faire du football son métier. Elle n'a pas hésité à traverser l'Atlantique et, grâce à une bourse à l'Université de Caroline du Nord, elle a été la première Britannique à remporter la NCAA Cup. De quoi rentrer bien formée au pays, où elle passera tous les paliers, s'affirmera comme une des toutes meilleures à son poste et éteindra la concurrence dans le couloir droit des Lionesses.

Pour que l'histoire soit belle jusqu'au bout, elle a décidé de rejoindre cet été le seul endroit au monde où le foot féminin peut faire se déplacer près de 90'000 personnes (à part la finale de cet Euro à Wembley…). Elle s'est engagée avec le FC Barcelone. «Je savais que j'allais un jour rejouer à l'étranger. L'expérience vécue à Lyon était la meilleure de ma carrière, a-t-elle assuré. Me lancer et me confronter à une autre culture, à une expérience différente, jouer avec les meilleures... J'ai la chance de revivre ça et ça me paraissait logique d'y aller.»

La meilleure joueuse de la FIFA en 2020 a voulu ficeler ce transfert avant l'Euro chez elle, qui reste son objectif majeur de l'année. «J'ai demandé à mon agent que ce soit bouclé avant le début de la compétition, a souri Lucy Bronze. Avec l'Angleterre, on est presque toujours en demi-finale, ce qui veut dire qu’on ne fait pas tout faux. Ce niveau constant s'explique par le fait qu'on joue dans les plus grands clubs et qu'on va régulièrement loin en Champions League.» Reste à briser le plafond de verre.

Ton opinion