Anne Nivat, épouse de Jean-Jacques Bourdin, réagit aux propos de Valérie Pécresse
Actualisé

AffaireAnne Nivat, épouse de Jean-Jacques Bourdin: «Valérie Pécresse a fait de la com' politique»

Invitée hier soir de l’émission de France 5 «C à vous», la journaliste est revenue sur le discours introductif de la candidate LR, mardi sur BFMTV.

par
Laurent Siebenmann
 «Je réprouve l'instrumentalisation politique immédiate», a déclaré Anne Nivat sur France 5.

«Je réprouve l'instrumentalisation politique immédiate», a déclaré Anne Nivat sur France 5.

Capture écran 

Epouse de Jean-Jacques Bourdin, la journaliste Anne Nivat était l’invitée de l’émission «C à vous», mercredi soir, sur France 5.

Evidemment interrogée à propos des accusations de «tentative d’agression sexuelle» dont son mari fait l’objet, Anne Nivat est revenue sur le petit discours introductif de Valérie Pécresse, mardi soir sur BFMTV, en ouverture de l’interview en direct qui était menée par Jean-Jacques Bourdin.

«Je suis d'accord avec Valérie Pécresse quand elle se bat contre les violences faites aux femmes. Je suis d'accord avec Valérie Pécresse quand elle défend la présomption d'innocence et c'est nécessaire d'y croire, explique Anne Nivat. En revanche, je réprouve l'instrumentalisation politique immédiate et la com' politique qui arrive toute de suite. On a eu droit à un exercice de communication que je réprouve.»

Anne Nivat s’est faite encore plus incisive: «Ce sont des éléments de langage, car Valérie Pécresse dit ça… mais elle vient à l'émission. Et je vais vous dire pourquoi elle est venue. Car ils viennent tous. Ils viennent tous, car ils connaissent les audiences (…) Ils ont besoin des journalistes comme les journalistes ont besoin d'eux.»

Votre opinion

6 commentaires