Publié

Inquiétude«Annuler, c'est donner raison aux terroristes»

Depuis samedi, de nombreux événements sportifs ou culturels ont été annulés. Ces décisions, bien que compréhensibles, envoient un mauvais message selon les spécialistes.

par
Fabien Feissli
Hier, le match qui devait opposer l’Allemagne aux Pays-Bas a été annulé à Hanovre. Les autorités allemandes ont évoqué une «menace concrète» d’attentat. Celui entre l’Angleterre et la France a été maintenu à Wembley.

Hier, le match qui devait opposer l’Allemagne aux Pays-Bas a été annulé à Hanovre. Les autorités allemandes ont évoqué une «menace concrète» d’attentat. Celui entre l’Angleterre et la France a été maintenu à Wembley.

EPA

Manifestations, concerts, compétitions sportives, depuis samedi un grand nombre d’événements publics ont été supprimés. Mardi soir, les matches entre la Belgique et l’Espagne à Bruxelles ainsi qu’entre l’Allemagne et les Pays-Bas à Hanovre (D) ont été annulés. Hier encore, ce sont les organisateurs de l’inauguration des illuminations de Noël sur les Champs-Elysées qui ont renoncé. «Sauf indices concrets de passage à l’acte, c’est une erreur d’annuler. L’Etat doit garantir la sécurité des citoyens par des contrôles plus importants», assure Carlo Sommaruga, conseiller national (PS/GE). Pour le président de la commission de politique extérieure, renoncer à une manifestation culturelle ou sportive, c’est faire croire qu’on peut résoudre le problème en évitant toute concentration humaine. «Mais on ne va pas fermer tous les bistrots et arrêter les transports en commun», souligne-t-il.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!