Famille: Anthony Delon défend son petit frère, Alain-Fabien

Actualisé

FamilleAnthony Delon défend son petit frère, Alain-Fabien

Alors qu'Alain-Fabien, qui sort son premier roman, est très critiqué sur les réseaux sociaux, Anthony a publié un message de soutien.

par
Le Matin / Cover Media
«Une pure gueule de cinoche», a déclaré le grand frère.

«Une pure gueule de cinoche», a déclaré le grand frère.

Starface

Anthony Delon a volé au secours de son frère Alain-Fabien. Le jeune auteur, qui vient de démarrer la tournée promo de son premier roman («De la Race des Seigneurs»), a dû faire face à une vague de critiques sur les réseaux sociaux. Il est notamment accusé d'avoir été arrogant et égocentrique lors de ses apparitions télé dans «Quotidien» ou encore «On n'est pas couché».

«Une pure gueule de cinoche», a déclaré le grand frère en partageant une photo de la couverture de «Gala» où apparaît le cadet des enfants d'Alain Delon. Une déclaration qu'il a assortie de plusieurs hashtags: «charisme», «beauté», «troisième génération», et «delon», entre autres.

Alain-Fabien Delon, qui semble s'être inspiré de son histoire personnelle pour son premier roman (l'histoire d'un jeune homme qui peine à se défaire de l'influence d'un père, star du cinéma, qui ne l'estime guère), ne s'est pas fait que des amis sur les plateaux de télévision où il a été invité la semaine dernière.

La part autobiographique de son roman en question

Dans «On n'est pas couché», l'émission de Laurent Ruquier sur France 2, il s'est emporté contre le présentateur, qui lui demandait quelle était la part autobiographique de son roman. «N'importe quel autre auteur qui viendrait pour son premier roman, je pense franchement que vous ne lui feriez pas cet affront de lui demander ce qui est vrai et ce qui est faux», a-t-il lancé.

Sur Internet, certains n'hésitent plus à se moquer ouvertement du jeune homme. «En fait c'est pas Alain-Fabien Delon, c'est Alain-Fabien Melon», a lancé un utilisateur de Twitter après son passage dans l'émission «Quotidien» sur TMC.

Ton opinion