Football – Anthony Racioppi signe avec Young Boys
Publié

FootballAnthony Racioppi signe avec Young Boys

Formé à Chênois et à Lyon, passé par Dijon, le Genevois va poser ses valises à Berne. Il aura sa carte à jouer en attendant les retours de von Ballmoos et Faivre.

par
Claude-Alain Zufferey
Anthony Racioppi a également été le gardien de l’équipe de Suisse des M21.

Anthony Racioppi a également été le gardien de l’équipe de Suisse des M21.

AFP

Les Young Boys ont dû réagir suite aux blessures en cascade de leurs gardiens. Ils ont recruté Anthony Racioppi (23 ans) en provenance de Dijon. L’ancien gardien de l’équipe nationale suisse M21 (13 sélections) a signé un contrat jusqu’à l’été 2025.

Le Genevois a été formé chez les jeunes de Chênois et de l’Olympique lyonnais. Lors de la saison 2019-2020, il a fait partie de l’équipe première de l’OL, avant de rejoindre Dijon en septembre 2020, où il a fait 21 apparitions en Ligue 1 française. Cette saison, Racioppi a disputé deux matches avec Dijon en Ligue 2.

Au cours du premier tour, les Young Boys ont dû faire preuve d’une grande flexibilité au poste de gardien de but: pas moins de cinq portiers différents ont été utilisés en raison des blessures. «Au sein de la direction sportive, nous sommes arrivés à la conclusion que nous voulions minimiser les risques pour la deuxième partie de la saison. Et lorsque la possibilité de faire venir Anthony Racioppi s’est présentée, nous voulions absolument saisir cette opportunité», a expliqué le directeur sportif Christoph Spycher.

Von Ballmoos reste le numéro 1

David von Ballmoos et Guillaume Faivre, actuellement blessés, devraient bénéficier de suffisamment de temps pour retrouver la forme. Avec Abdullah Laidani et Leandro Zbinden, deux jeunes gardiens talentueux sont également à disposition. «Racioppi est un gardien prometteur qui a démontré son potentiel de manière impressionnante aussi bien en équipe nationale suisse des moins de 21 ans qu’à Dijon. Il pourra nous aider immédiatement», poursuit Spycher.

Il ne reste plus qu’à savoir si le Genevois parviendra à trouver sa place, une fois David von Ballmoos (No 1) et Guillaume Faivre (No 2) de retour.

Votre opinion