France voisine – Anti-pass et antivax, une adjointe au maire amendée
Publié

France voisineAnti-pass et antivax, une adjointe au maire amendée

Élue de Thonon, Emily Groppi s’est rendue dans une brasserie sans pass sanitaire.

L’élue a été contrôlée dans ce restaurant de Thonon, qui a été fermé pour une semaine.

L’élue a été contrôlée dans ce restaurant de Thonon, qui a été fermé pour une semaine.

GoogleMaps

Adjointe à la transition écologique de Thonon-les-Bains, Emily Groppi a été contrôlée le 17 novembre dans une brasserie de la ville. Or l’élue, ouvertement antivax et anti-pass, n’avait pas de certificat Covid. Elle a écopé d’une amende de 135 euros.

L’adjointe au maire, relate «Le Dauphiné», a même fait valoir son statut d’élue pour tenter de ne pas être sanctionnée. «C’est assez pitoyable de faire valoir son statut pour échapper à l’amende. Élu, on donne l’exemple, là on était à la limite de l’outrage», tranche un témoin. Du côté de la police, on parle d’un contrôle «plutôt houleux»…

«Totalitaire et liberticide»

Emily Groppi assume et parle d’un acte de «résistance» face à une loi qu’elle juge «totalitaire, anticonstitutionnelle et liberticide.» «Je suis bien en difficulté avec ce délire collectif. Il est très compliqué pour moi d’être une élue de la République, mais j’essaie de protéger tant bien que mal la population de cette folie», assène-t-elle.

L’élue assure conserver toute la confiance du maire, Christophe Arminjon. Quant à la brasserie concernée, La Belle Époque, elle a écopé d’une fermeture administrative d’une semaine. Déjà mis en demeure, l’établissement a de nouveau été en infraction pour non-contrôle du pass sanitaire.

(R.M.)

Votre opinion