Canton de Genève: Antigel prend ses quartiers dans de vieux hangars
Publié

Canton de GenèveAntigel prend ses quartiers dans de vieux hangars

Le coeur du festival sera installé dans des halles industrielles de Vernier. Mais il essaimera dans vingt-et-une communes genevoises.

En 2015, l'Arena avait accueilli une performance de danse, où l'artiste évoluait avec des avions radiocommandés.

En 2015, l'Arena avait accueilli une performance de danse, où l'artiste évoluait avec des avions radiocommandés.

Keystone

Pour sa 6ème édition, le Festival Antigel, qui se tiendra du 29 janvier au 14 février prochains, plantera son quartier général dans de vieux hangars industriels voués à la démolition, à Vernier (GE).

Ce «grand central» sera le coeur d'une manifestation qui se déroulera aussi un peu partout ailleurs dans le canton.

Les hangars investis par Antigel sont voués à disparaître, pour laisser place à un quartier d'habitations. Le côté éphémère de l'installation, faisant la transition entre les deux, est une idée qui a plu aux organisateurs. Le «grand central» accueillera des soirées, des concerts et des spectacles durant deux semaines.

Plusieurs lieux, plusieurs disciplines

Le Festival Antigel est une manifestation qui n'a toutefois pas pour caractéristique de se concentrer en un seul endroit. La manifestation, au contraire, essaime à tous vents. Pour l'édition à venir, vingt-et-une communes genevoises seront concernées, dont certaines participent pour la première fois.

Le festival mêle différentes disciplines artistiques et a pour ambition de proposer «des projets insolites dans des lieux hors normes», comme le rappelle sa directrice Thuy-San Dinh. Cette année, le public pourra ainsi prendre part à un voyage autoguidé dans le bois de la Bâtie.

Il pourra assister également à un spectacle organisé dans la plus grande gravière du canton de Genève, à Epeisses. S'il l'ose, il s'aventurera aussi dans un labyrinthe géant, monté dans une des halles de Palexpo, ou s'en ira admirer une performance artistique au milieu d'un champ, en pleine campagne.

Afrique du Sud et New York à l'honneur

Les organisateurs ont par ailleurs eu, cette année, un coup de coeur pour l'Afrique du Sud. Les festivaliers pourront ainsi découvrir plusieurs artistes qui, aujourd'hui, ont une influence sur la scène internationale, a relevé Eric Linder, le directeur artistique d'Antigel.

New York sera aussi à l'honneur, avec la présence de légendes de l'avant-garde new-yorkaise et des artistes qu'ils ont inspirés. Marianne Faithfull, icône de la pop, offrira en outre un concert au Victoria Hall. Dans le domaine des musiques électroniques, le festival accueillera le DJ Jeff Mills.

Sportifs pas oubliés

Antigel continue également d'entretenir ses liens avec le sport. Les gens pourront se détendre aux bains de Cressy (GE) en écoutant de la musique électronique et faire des traversées de bassin, au son des DJs. Des joueurs de cor des Alpes proposeront aussi un concert dans la nouvelle halle de curling du centre de Sous-Moulin.

Le festival débutera également avec un pré-événement sportif, le 23 janvier. Il s'agit d'une course pédestre qui aura lieu dans le quartier des Eaux-Vives. Les distances proposées vont de 2 kilomètres à 10 kilomètres. «Nous souhaiterions annualiser l'événement», a espéré Eric Linder.

(ats)

Votre opinion