28.05.2019 à 18:37

GenèveAppel à éviter près de 1,5 million de décès d'ici 2030

L'ONG genevoise Small Arms Survey estime que près de 1,5 million de décès liés à des violences peuvent être évités d'ici 2030 dans le monde si les Etats s'engagent.

Image utilisée par l'ONG Small Arms Survey.

Image utilisée par l'ONG Small Arms Survey.

DR

Les décès liés aux armes dans le monde augmentent. Tel est le constat de l'ONG à Genève Small Arms Survey qui dévoile ces chiffres ce mardi. Au total, 589'000 victimes ont été observées il y a deux ans, dont 96'000 femmes. Le total était en hausse de 29'000 par rapport à l'année précédente et le taux pour 100'000 habitants était le plus élevé en plus de dix ans, précise le rapport de Small Arms Survey.

En cause, les homicides ont progressé, notamment en Amérique latine. Ils ont atteint 403'000 décès, contre 106'000 liés à des conflits. Les Etats doivent s'engager à plus long terme s'ils veulent des avancées, affirme une des responsables du rapport.

Selon trois scénarios établis par l'ONG, le nombre de décès, avec les mêmes politiques, devrait augmenter en 2030 de plus de 70'000 par rapport aux chiffres de 2017. En cas d'inaction plus importante, il pourrait atteindre 1,06 million, près du double par rapport à il y a deux ans. Si des actions immédiates sont prises dès cette année par les gouvernements, près de 1,5 million de décès pourraient être évités sur l'ensemble de la période, ajoute l'organisation.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!