03.03.2016 à 10:59

AsileAppel à Sommaruga pour accélérer les procédures

Les cantons de Suisse orientale demandent d'accélérer les procédures afin de réduire le plus possible la durée de séjour dans les centres d'accueil.

Pour laa Conférence des directeurs cantonaux de justice et police de Suisse orientale (OJPD), il s'agit de nettement accélérer les procédures afin de réduire le plus possible la durée de séjour dans les centres d'accueil.

Pour laa Conférence des directeurs cantonaux de justice et police de Suisse orientale (OJPD), il s'agit de nettement accélérer les procédures afin de réduire le plus possible la durée de séjour dans les centres d'accueil.

ARCHIVES-PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La Conférence des directeurs cantonaux de justice et police de Suisse orientale (OJPD) a écrit à la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga pour lui demander de prendre des mesures en matière d'asile. Les procédures doivent être accélérées.

Une hausse des demandes d'asile en Suisse en 2016 est tout à fait possible, constate jeudi l'OJPD en se basant sur les estimations du Secrétariat d'Etats aux migrations. Celui-ci prévoit qu'il y aura au moins autant de demandes d'asile qu'en 2015, soit environ 40'000.

Les cantons sont prêts, mais ils arrivent aux limites de leurs capacités. C'est pourquoi l'OJPD demande à la Confédération de prendre des mesures. Il s'agit notamment de nettement accélérer les procédures afin de réduire le plus possible la durée de séjour dans les centres d'accueil.

Accords pour les renvois

Il est aussi urgent de conclure des accords pour renvoyer rapidement dans leur pays les requérants déboutés, écrit l'OJPD. La Confédération doit faire appliquer la procédure de Dublin qui détermine à quel Etat incombe la responsabilité de mener les différentes procédures d'asile. La liste des Etats sûrs doit être adaptée à celle des Etats européens.

«Dans tous les cas, il faut empêcher une migration non contrôlée», écrivent les cantons de Suisse orientale dans leur communiqué. Ils exigent de la Confédération l'élaboration d'un plan d'urgence à soumettre aux cantons qui doivent faire face au flux migratoire.

Davantage de gardes-frontière

Les cantons de Suisse orientale demandent aussi un renforcement du Corps des gardes-frontière. Il s'agit surtout de renforcer leur présence sur les frontières nord et est.

L'OJPD regroupe les cantons de Glaris, Schaffhouse, Appenzell Rhodes-Intérieures et Rhodes-Extérieures, St-Gall, Thurgovie, Zurich et des Grisons.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!