28.08.2020 à 23:04

Hi-TechApple bannit l’éditeur de Fortnite de son magasin d’applications

Epic Games, l’éditeur de Fortnite, dénonce depuis plusieurs semaines la commission qu’Apple prélève sur les achats des consommateurs via l’App Store.

Epic Games, qui édite le jeu Fortnite, juge «tyrannique» la commission de 30% qu’Apple perçoit sur les revenus générés par les entreprises qui passent par l'App Store (archives).

Epic Games, qui édite le jeu Fortnite, juge «tyrannique» la commission de 30% qu’Apple perçoit sur les revenus générés par les entreprises qui passent par l'App Store (archives).

KEYSTONE/EPA

Epic Games, l’éditeur de Fortnite, ne peut plus concevoir d’applications pour les utilisateurs d’appareils Apple. Le géant de l’électronique et des technologies a fermé son compte vendredi, après avoir déjà banni l’application du jeu de tir et de survie.

Les deux sociétés s’affrontent depuis deux semaines dans les tribunaux et dans la presse sur la commission qu’Apple prélève sur les achats des consommateurs via l’App Store, son incontournable plate-forme de téléchargement d’applications sur les appareils de la marque.

Lundi, une juge californienne avait décidé qu’Apple ne pouvait pas exclure Epic Games de son programme pour les développeurs, mais lui avait donné raison sur le retrait du jeu vidéo de l’App Store. L’éditeur «semble s’être mis lui-même dans cette situation difficile», avait précisé la magistrate, puisqu’il a rompu les termes du contrat passé avec le géant de l’électronique et des technologies.

Commission «tyrannique»

Conformément à la décision de la juge, Apple n’a pas coupé l’accès d’Epic Games à un programme nécessaire pour faire fonctionner sa plate-forme de création vidéo Unreal Engine, utilisée par divers clients de l’éditeur, principalement des studios.

Au cœur de la bataille: Epic Games juge «tyrannique» la commission de 30% qu’Apple perçoit sur les revenus générés par les entreprises qui passent par l’App Store pour distribuer leurs applications aux consommateurs sur les iPhone et les tablettes. L’éditeur a récemment tenté de contourner le système de paiement d’iOS (le logiciel d’exploitation) dans des mises à jour de Fortnite, mais Apple a immédiatement retiré le jeu très populaire de l’App Store. Epic Games a porté plainte contre Apple pour abus de position dominante.

Apple se défend régulièrement de tout abus en expliquant que les commissions, d’un niveau équivalent sur d’autres magasins équivalents, servent à protéger les applications et leurs utilisateurs des pirates et des arnaques.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!