High-tech: Apple offre 1 million de dollars pour «hacker » un iPhone
Publié

High-techApple offre 1 million de dollars pour «hacker » un iPhone

La firme à la pomme cherche à prévenir toute failles dans ses Macs et iPhones et offre une belle somme d'argent à celui qui parviendra à percer la sécurité de ses produits.

par
CBO
Depuis qu'Apple a lancé sa prime de bug en 2016, plus de 50 failles ont été révélées.

Depuis qu'Apple a lancé sa prime de bug en 2016, plus de 50 failles ont été révélées.

iStock

Voici un nouveau défi qui pourrait intéresser les pirates informatiques du monde entier. Le géant Apple n'hésite pas à mettre la main à la poche quand il s'agit de sécuriser au maximum ses produits, et offre donc la possibilité aux «hackeurs» de remporter plus d'un million de dollars s'ils parviennent à percer leur célèbre système d'exploitation IOS.

Le magazine «Forbes» rapporte qu'il s'agit de la plus grosse récompense promise par une entreprise technologique. Ce qu'on appelle la «prime au bug», c'est-à-dire lorsque que quelqu'un trouve une faille critique, a grimpé de 200 000 dollars chez Apple par rapport à la dernière offre.

Dès cet automne, tous le monde pourra tenter sa chance. Jusqu'à présent, seul les «hackeurs» invités pouvaient participer à cette chasse aux bugs.

Hacker pour la bonne cause

Tous ceux jouent le jeu sont surnommés les «White Hat», les chapeaux blancs, car leur rôle n'est pas d'exploiter une faille de sécurité, mais simplement la signaler aux responsables du système pour qu'ils puissent la réparer. Avec ou sans rétribution financière à la fin.

La récompense d'un million de dollars sera touchée par les hackers qui réussiront à trouver une faille dans le noyau de système d'exploitation d'iOS sans que cela nécessite un seul clic de la part du propriétaire de l'iPhone. Pour les autres qui parviendraient à attaquer le réseau iOS et/ou trouver les faiblesses des logiciels avant qu'ils soient lancés sur le marché, ils toucheront «seulement» 500 000 dollars.

Des dizaines de failles identifiées

Même si le risque de dommages liés à un hack malveillant reste élevé, le jeu en vaut la chandelle: «Apple augmente la somme de ces récompenses face à un marché privé de plus en plus rentable, dans lequel les hackers vendent les mêmes informations à des gouvernements pour des sommes considérables», explique Forbes.

Depuis qu'Apple a lancé sa prime de bug en 2016, plus de 50 failles ont été révélées. Avec près de 265 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2018, ces quelques millions que l'entreprise est prête à dépenser sont à la fois une mine d'or pour les hackers et une une minuscule goutte d'eau pour Apple.

Votre opinion