Publié

NouveauApple planche toujours sur un iPhone «low cost»

Le géant informatique prévoit de lancer cet été le successeur de l’iPhone 5, alors qu’il travaille sur une version moins couteuse de son mobile.

Plusieurs médias américains, dont le WSJ, avaient rapporté début janvier qu’Apple était en train de concevoir une version moins chère de son smartphone.

Plusieurs médias américains, dont le WSJ, avaient rapporté début janvier qu’Apple était en train de concevoir une version moins chère de son smartphone.

Keystone

Le Wall Street Journal (WSJ) détaille l’agenda d’Apple. Le quotidien économique, qui fait référence à des personnes proches de la production de l’appareil, préditun lancement estival de la prochaine version du téléphone multifonctions. Il précise que le groupe s’est refusé à tout commentaire, alors que d'autres sources parlent d'un lancement le 29 juin.

«Dans le même temps, Apple continue de travailler avec ses partenaires industriels en Asie sur une version moins chère de l’iPhone qui pourrait être lancée dès le second semestre de cette année», a poursuivi le WSJ. Selon lui, l’appareil, doté d’un écran de quatre pouces (environ 10 centimètres) de diagonale, devrait être doté d’une coque différente de celle du modèle plus coûteux.

Plusieurs médias américains, dont le WSJ, avaient rapporté début janvier qu’Apple était en train de concevoir une version moins chère de son smartphone, avec un lancement envisagé au second semestre dans les marchés émergents comme la Chine.

Commandes réduites

L’iPhone 5 a été commercialisé fin septembre aux Etats-Unis et dans neuf autres pays. En trois jours, plus de 5 millions d’exemplaires ont été vendus, soit davantage que le modèle précédent (4 millions le premier week-end de sa sortie) mais ce niveau a néanmoins déçu les attentes de certains analystes.

En janvier, le Wall Street Journal écrivait que le groupe à la pomme avait réduit ses commandes de composants pour l’iPhone 5, signe, analysait-il, que la demande était moins forte que prévu.

Pour les écrans, les commandes pour le trimestre en cours ont été réduites de moitié par rapport aux prévisions initiales, précisait-il alors. Les commandes pour d’autres composants ont aussi été revues à la baisse

Votre opinion