10.04.2013 à 12:15

FiscalitéAprès l'échec d'Insieme, l'AFC met en place un nouveau système

Le Conseil fédéral s'est penché mercredi sur le nouveau programme informatique de l'Administration fédérale des contributions (AFC). Un crédit d'engagement de 85,2 millions de francs est prévu pour le financer.

L'échec du projet Insieme, qui avait défrayé la chronique, avait coûté son poste au directeur Urs Ursprung.

L'échec du projet Insieme, qui avait défrayé la chronique, avait coûté son poste au directeur Urs Ursprung.

Keystone

Le gouvernement a habilité le Département fédéral des finances (DFF) à demander cette somme dans le cadre du budget 2014. Suite à l'abandon du projet Insieme en septembre 2012, l'AFC doit pouvoir remplacer d'ici à 2019 les applications obsolètes et les outils informatiques hétérogènes de l'office, explique le DFF dans un communiqué.

Les moyens engagés dans l'informatique au sein de l'AFC ne cessent d'augmenter, car ces dernières années, en raison du projet Insieme, les applications existantes n'ont été qu'entretenues et seules les modifications les plus urgentes ont été effectuées.

Moderniser les processus

Le nouveau programme, nommé Fiscal-it, permettra de remplacer les applications existantes, de moderniser les processus de l'AFC et de les adapter à la cyberadministration. Sur la base des expériences faites dans le cadre d'Insieme, le nouveau programme a été divisé en plusieurs projets définis clairement.

L'échec du projet Insieme, qui avait défrayé la chronique, avait coûté son poste au chef de l'informatique, soupçonné de gestion déloyale des intérêts publics, et au directeur Urs Ursprung. La facture laissée par ce flop s'est élevée à quelque 105 millions de francs.

Toujours en matière d'informatique, le Conseil fédéral a également décidé mercredi de réorganiser, au sein de l'administration fédérale, l'acquisition et la fourniture des prestations dans le domaine de la communication vocale (téléphonie fixe et mobile) et de la bureautique. Le nouveau modèle devrait permettre d'économiser 14 millions de francs par année dès 2017.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!