02.10.2019 à 09:26

Hockey sur glaceAprès la fessée, le premier défi de Pat Emond

Le coach de Genève-Servette va devoir trouver les bons mots pour corriger la manière.

par
Grégoire Surdez
Zoug

Ses détracteurs l’attendent au tournant. Ils guettent, tapis dans l’ombre, sinon le faux pas, tout du moins la première perte de contrôle de son équipe. Fessé à Zoug, les Aigles n’ont pas pris de plaisir sur une glace maudite, où ils n’ont plus gagné depuis le 30 novembre 2014. Mardi soir, la tradition s’est perpétuée sans qu’il n’y ait le moindre embryon de rébellion dans le camp grenat. Pour un peu, et par moment, on aurait pu croire que le coach canadien était de retour à la bande de ses juniors qu’il a mené deux ans de suite au titre de champion de Suisse.

A vrai dire, ils la sentaient un peu venir cette première grosse contre-performance de la saison. La semaine dernière une réussite maximale avait accompagné les Aigles. Contre Fribourg, certaines limites ont été criantes. Une solide séance vidéo a été présentée aux joueurs. Des vérités ont été rappelées à certains. Il fallait bien cette mise au point pour espérer briser la malédiction de la Bossard Arena.

Il faut croire que le message n’est pas passé puisque les même largesses défensives ont été observées sur la glace de suisse centrale. Avec des conséquences toutes autres lorsque ces boulevards sont ouverts à Karl Klingberg et Cie… Voilà donc Pat Emond qui fait face à sa première désillusion en tant que coach de National League. Il va devoir trouver les bons mots et pour mieux corriger la manière.

Peu importe que le meilleur défenseur (Tömmernes) soit sur la touche en compagnie du meilleur centre (Richard), le coach québécois n’est pas pris de court. Il sait depuis qu’il a posé sa griffe sur le contrat tendu par le directoire des Aigles, en avril dernier, que certaines périodes seront (un peu plus) compliquées. Un coach averti en vaut deux. Pour mieux faire taire ses détracteurs.

Zoug - GE Servette 5-1 (3-0 2-1 0-0)

Bossard Arena. 5959 spectateurs

Arbitres: MM. Stricker et Fluri; Altmann/Bürgi.

Buts: 4e Simion (Hofmann, Diaz / 5c4) 1-0. 9e Zryd (Zehnder) 2-0. 18e Klingberg (Kovar) 3-0. 29e Bachofner (Simion) 4-0. 32e Lindberg (Martschini, Diaz) 5-0. 33e Miranda (Douay) 5-1

Zoug: Genoni; Diaz, Stadler; Schlumpf, Alatalo; Morant, Zrgaggen; Thiry, Zryd; Klingberg, Kovar, Hofmann; Martschini, Lindberg, Zehnder; Simion, McIntyre, Bachhofner; Leuenberger, Albrecht, Langenegger. Entraîneur: Dan Tangnes.

GE Servette: Descloux; Karrer, Maurer; Jacquemet, Olsson; Mercier, Lecoultre; Smons. Wingels, Smirnovs, Winnik; Wick, Fehr, Maillard; Douay, Rod, Miranda; Simek, Berthon, Bozon. Entraîneur: Pat Emond

Notes: Zoug sans Senteler (blessé) ni Thorell (surnuméraire). GeServette sans Richard, Kast, Antonietti Tömmernes, Völlmin ni Fritsche (blessés).

Pénalités: 2x2’ contre Zoug; 3x2’ contre GE Servette.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!