Hockey sur glace - Après la Suède, Heinz Ehlers espère faire tomber la Suisse

Publié

Hockey sur glaceAprès la Suède, Heinz Ehlers espère faire tomber la Suisse

Heinz Ehlers a guidé l’équipe du Danemark vers le plus grand succès de son histoire samedi: les Danois ont battu la Suède 4-3. La Suisse devra se méfier dimanche dès 19h15 pour son deuxième match du tournoi.

par
Cyrill Pasche
Heinz Ehlers, sélectionneur national du Danemark.

Heinz Ehlers, sélectionneur national du Danemark.

freshfocus

Sacrés Danois, vainqueurs 4-3 de la Suède samedi! Un exploit monumental pour la sélection dirigée par Heinz Ehlers, l’ex coach de Bienne, Lausanne et Langnau notamment. Jusqu’où peut aller cette équipe danoise? Et surtout, peut-elle poser des problèmes à l’équipe de Suisse dimanche (19h15)?

«La Suède a toujours été une des meilleurs nations de hockey au monde. Cela n’arrive pas souvent d’avoir une chance de les battre. Quand tu gagnes contre une équipe de ce calibre, c’est facile de se mettre à rêver, à espérer, a spéculer», a relativisé Heinz Ehlers après son plus grand triomphe international.

Garder les pieds sur terre

«Mais pour nous, le plus simple est de prendre match après match. La Suisse dimanche sera un autre adversaire compliqué pour nous. Nous allons rester humbles, nous remettre au travail et faire de notre mieux pour tenter de battre la Suisse dimanche, même si nous savons que cela sera compliqué. La Suisse est favorite, mais si nous avons avec la même détermination que contre la Suède, nous aurons une chance de gagner.»

Dans le camp helvétique, personne ne se risquera à prendre cette sélection danoise de haut dimanche. «Je connais très bien Heinz Ehlers, et je sais aussi que ces équipes sont toujours très disciplinées et structurées», a reconnu Patrick Fischer. «Le Danemark sera un adversaire coriace, mais nous allons jouer notre jeu et nous seront prêts.»

Dans le camp danois, un joueur a crevé l’écran contre les Suédois samedi: Nicklas Jensen, auteur de quatre points, dont trois buts.

«Nicklas Jensen est un joueur qui joue depuis longtemps a un très haut niveau, a rappellé son entraîneur. C’est un excellent joueur et nous savons que quand il réussit à marquer rapidement dans un match, il devient vraiment «chaud». C’est ce qu’il a fait contre la Suède. Je suis très fier de sa performance et je sais aussi que c’est quelque chose de très important pour lui en tant que joueur offensif. C’est important pour l’équipe que Nicklas a eu un tel début de tournoi, car quand il est lancé, il est difficilement arrêtable», a prévenu Ehlers.

La Suisse, dimanche, devra garder un oeil attentif sur l’attaquant danois.

Nicklas Jensen, la menace

Né à Herning le 6 mars 1993 à Herning (Danemark).

Ailier. 1m91m, 98 kg.

Sous contrat au Jokerit Helsinki (KHL) depuis 2017. 54 matches, 18 buts, 13 assists durant la saison 2020-2021. 210 matches au total en KHL (80 buts, 69 assists, 149 points).

Drafté au 1er tour de la draft en 2011 (29e choix, Vancouver Canucks). 31 matches en NHL avec les Vancouver Canucks et New York Rangers.

International: 6e participation aux Mondiaux avec le Danemark.

Ton opinion