Ski alpin: Après le drame, les Français iront tout de même à Lake Louise
Publié

Ski alpinAprès le drame, les Français iront tout de même à Lake Louise

Une semaine après le décès de David Poisson, les descendeurs français ont décidé de s'aligner lors de la première descente de la saison.

Guillermo Fayed et ses coéquipiers se rendront tout de même à Lake Louise.

Guillermo Fayed et ses coéquipiers se rendront tout de même à Lake Louise.

Keystone

Les skieurs français, endeuillés par le décès à l'entraînement de David Poisson le 13 novembre, ont décidé de participer aux épreuves de la Coupe du monde prévues les 25 et 26 novembre à Lake Louise au Canada, a annoncé dimanche la Fédération française de ski.

Cette décision a été prise à la suite de la «mise en place par la Fédération Française de Ski, d'un soutien et d'un suivi psychologique pour l’ensemble des athlètes et des membres de l'encadrement de l'équipe de France», a précisé la FFS dans un communiqué.

Les Français ont quitté Nakiska

Une descente et un Super G sont programmés à Lake Louise. Depuis le drame survenu sur le lieu d'entraînement des Français à Nakiska (Canada), les athlètes et l'encadrement ont quitté les lieux et rallié la localité de Banff situé dans l'Alberta, à une cinquantaine de kilomètres de Lake Louise.

Agé de 35 ans et médaillé de bronze mondial en 2013, David Poisson a lourdement chuté lors d'une séance d'entraînement après avoir perdu un ski et a percuté un arbre. Une autopsie a été réalisée mercredi dont les résultats n'ont pas encore été dévoilés par les autorités canadiennes.

Votre opinion