Football: Après le Noël des Londoniens, le Nouvel An de Mendy
Publié

FootballAprès le Noël des Londoniens, le Nouvel An de Mendy

Le Français Benjamin Mendy, défenseur de Manchester City, fait la Une du tabloïd «The Sun» dimanche.

Manchester City va ouvrir une enquête interne après que le défenseur français Benjamin Mendy a enfreint le protocole sanitaire relatif au Covid-19 en organisant le réveillon du Nouvel An chez lui, a annoncé dimanche le club anglais.

«Le club est au courant de la violation du protocole relatif au Covid-19 la veille du Nouvel An, impliquant Benjamin Mendy, et de la couverture médiatique qui en a découlé, a indiqué un porte-parole de Manchester City. Même si des éléments de cet incident ont mal été interprétés dans les articles et que le joueur a présenté des excuses publiques après cette erreur, le club regrette d’apprendre cette transgression et mènera une enquête interne», a-t-il poursuivi.

Avec trois autres personnes

Selon le tabloïd britannique «The Sun», l’international français a autorisé un chef cuisiner ainsi que deux autres personnes à venir dans sa propriété du Cheshire, contrairement à la réglementation actuelle en vigueur dans le pays.

Un porte-parole du joueur n’a pas nié les allégations écrites dans la presse. Benjamin Mendy «accepte que cela constitue une violation des protocoles relatifs au Covid-19 et est désolé pour son rôle dans cette affaire. Ben a subi un test de Covid et est en contact avec Manchester City à ce sujet».

Trio londoniens à une fête

Les Citizens font partie des clubs lourdement touchés par le virus ces derniers jours. Le match contre Everton prévu le 28 décembre avait été reporté au dernier moment en raison de cas dans l’effectif mancunien. Dimanche, Pep Guardiola est privé de cinq joueurs, positifs, pour le match à Chelsea (17h30).

Samedi, c’est le club londonien de Tottenham qui avait annoncé prendre des mesures disciplinaires à l’encontre des joueurs Erik Lamela, Sergio Reguilon et Giovani Lo Celso, après que le trio a été vu participant à une fête ensemble.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires