Tennis - Après les polémiques, la pause-pipi est écourtée
Publié

TennisAprès les polémiques, la pause-pipi est écourtée

Les professionnels n’ont plus droit qu’à 5 minutes et une seule pause par match pour se soulager.

Stefanos Tsitsipas avait été vivement critiqué pour ses longues pauses durant le dernier US Open.

Stefanos Tsitsipas avait été vivement critiqué pour ses longues pauses durant le dernier US Open.

Reuters

L’ATP, qui gère le circuit professionnel masculin de tennis, a confirmé lundi à l’AFP avoir modifié la règle sur les pauses-toilettes durant les matches – désormais limitées à 5 minutes maximum – en vue de la saison 2022, après les polémiques soulevées cette année.

Ainsi, une telle pause sera «limitée à trois minutes maximum à partir du moment où le joueur entre aux toilettes», avec «deux minutes supplémentaires pour changer de tenue», a indiqué un porte-parole de l’ATP, confirmant une information de «L’Équipe». Par ailleurs, une seule pause-toilettes sera accordée par match à chaque joueur et ces pauses ne pourront être prises qu’entre deux sets.

Sportivité discutable

Plusieurs incidents liés à ces pauses, légales mais à la sportivité discutable, ont émaillé la saison 2021. À deux reprises à Roland-Garros, en 8es de finale face à Lorenzo Musetti et en finale contre Stefanos Tsitsipas, Novak Djokovic a pris une longue pause hors du court alors qu’il était mené deux sets à zéro et a retourné la situation à son avantage à son retour.

Tsitsipas a lui aussi pris de longues pauses de ce type, notamment au premier tour de l’US Open où il a fini par battre Andy Murray qui a dit avoir perdu «tout respect» pour le Grec suite à cet incident.

(AFP)

Votre opinion