13.11.2014 à 01:55

footArgentine: 4 décès en 6 jours dans des affrontements entre supporters de football

Un jeune de 32 ans est mort et trois personnes ont été blessées par balles dans un nouvel affrontement entre supporters ultra, portant à quatre en six jours le nombre de décès dus à la violence dans le football argentin.

"Tout ce qui s'est passé est très lamentable. Il y a des groupes différents (de supporters) mais il doit s'agir de quelque chose d'extérieur au club, parce qu'ici il n'y a pas d'histoires", a déclaré à la presse Gustavo da Mota, secrétaire du club Ituzaingó, dans la périphérie ouest de Buenos Aires. Ituzaingó, qui joue en 5e division, se préparait à affronter Victoriano Arenas lorsque des violences à l'extérieur du stade ont provoqué la suspension du match. Selon des témoins, des coups de feu ont d'abord été tirés depuis une voiture contre des supporters qui étaient dans la rue. Ces derniers ont riposté en tirant à leur tour, à environ 300 mètres du terrain. La police a répondu par des tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène. Les effluves se sont propagés jusqu'au stade, affectant joueurs, arbitres et public, a-t-on appris de source policière. Cet épisode survient après la mort en début de semaine de deux supporters de l'équipe de San Telmo, en 4e division, après une fusillade avec des ultras d'un club rival. Jeudi dernier, un autre homme est décédé lors d'un affrontement entre des groupes de supporters du club Almirante Brown (3e division). Depuis 2013, les déplacement de supporters pour les matches à l'extérieur sont interdits, pour éviter les affrontements. Mais la violence entre supporters, parfois de la même équipe, continue à provoquer la mort d'une dizaine de personnes par an. En 2014, onze morts ont déjà été dénombrés par l'ONG Sauvons le football. ls/prz/paf/myl

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!