Publié

RédemptionAriana Grande a donné de la crédibilité à une génération

En menant avec une émotion forte et un talent éclatant le concert hommage aux victimes de l’attentat de Manchester, la fille de Floride a changé de statut. Et elle n’est pas la seule.

par
Christophe Passer
Ariana Grande a électrisé une foule émue lors du concert «One Love Manchester», dimanche 4 juin, à peine deux semaines après l’attentat.

Ariana Grande a électrisé une foule émue lors du concert «One Love Manchester», dimanche 4 juin, à peine deux semaines après l’attentat.

Kevin Mazur/GettyImages

C’était une enfant qui chantait pour les enfants. Voilà en gros ce que tous ceux qui ne sont plus des enfants pensaient d’Ariana Grande, de sa pop sucrée forcément, de ses airs et coupes de lolita gentillette. Puis il y a eu cet attentat, infernal comme les autres, vingt-deux morts, dont des gosses qui sortaient d’un concert avec de la lumière encore dans leur dernier regard. Alors, quand Ariana Grande, 23 ans, qui avait aussitôt foncé se réfugier chez elle, en Floride, a annoncé qu’elle reviendrait, et vite, on ne savait pas s’il fallait y croire et, surtout, si cela aurait plus de sens qu’un buzz compassionnel de plus.

Jeans baggy et talons

Mais dimanche dernier elle est montée sur scène avec ce jeans baggy impossible et ce sweat-shirt blanc orné du logo pour la récolte de fonds. D’Ariana Grande, la mouflette aux chansons devenant de l’or, il ne restait au fond que ces talons aiguilles un peu folingues, arpentant la scène comme on reprend possession de son monde.

Quatre octaves

Née à Boca Raton, en Floride, Ariana Grande a des origines siciliennes, grecques, nord-africaines aussi, ce qui en fait une histoire plus compliquée que les habituelles success stories. À 15 ans, après avoir gagné des concours, elle chante à Broadway, qui doit être l’endroit le plus cruel du monde pour celles qui se font l’illusion de faire métier de leur voix. Mais elle y va, elle sidère: ce phrasé de soprano, sur plus de quatre octaves, et surtout l’émotion dedans. Tant que l’on fait dans la comédie musicale ou dans la bluette, c’est simplement efficace. Mais dimanche elle a emmené sa voix ailleurs: au cœur du truc, avec parfois un craquement face à un public bouleversé et à des millions de gens bouche bée devant leur télé.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion