Actualisé 11.03.2015 à 14:29

FranceArmés jusqu'aux dents, ils braquent des fourgons de bijoux

Deux fourgons transportant des bijoux ont été braqués par une quinzaine d'hommes armés. Le préjudice est estimé à 9 millions d'euros.

1 / 8
Dans la nuit du 10 au 11 mars 2015, une quinzaine d'hommes armés ont pris d'assaut deux fourgons qui transportaient pour quelque 9 millions d'euros de bijoux.

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2015, une quinzaine d'hommes armés ont pris d'assaut deux fourgons qui transportaient pour quelque 9 millions d'euros de bijoux.

AFP
Après s'être emparé du butin, ils ont mis le feu aux fourgons.

Après s'être emparé du butin, ils ont mis le feu aux fourgons.

AFP
Les camions sécurisés apparaissent ici calcinés.

Les camions sécurisés apparaissent ici calcinés.

AFP

Une quinzaine d'hommes ont braqué deux camions sécurisés transportant des bijoux dans la nuit de mardi 10 à mercredi 11 mars sur une l'autoroute française A6, raflant sans faire de victimes un butin de quelque 9 millions d'euros (9,6 millions de francs actuels).

Les malfaiteurs étaient tous masqués, «puissamment armés et aguerris», a précisé une source policière. Un dispositif de recherche a été mis en place pour retrouver les braqueurs qui ont pris la fuite, avec un appui de la section aérienne de la gendarmerie, selon la même source.

Le braquage a eu lieu vers minuit sur l'autoroute A6 dans le sens Paris-Lyon, à la hauteur du péage d'Avallon, à quelques 200 km au sud-est de Paris. Les fourgons ont été retrouvés calcinés dans un champ, à proximité du péage.

Les camions transportaient des bijoux pour une vente prévue à Besançon (est), selon les premiers éléments de l'enquête.

«Ce sont probablement des types issus du grand banditisme et bien renseignés, il n'y a pas eu de coups de feu et tout s'est déroulé en un temps éclair», a relevé une source policière.

Plus important braquage depuis 2009

Spectaculaires, les attaques de fourgons blindés, qui nécessitent souvent des moyens perfectionnés (explosifs, fusils d'assaut), ont longtemps été une spécialité du grand banditisme.

Avec un butin estimé à neuf millions d'euros (9,6 millions de francs), le braquage de fourgons de la nuit de mardi à mercredi serait le plus important depuis 2009. Un convoyeur de fonds, Tony Musulin, avait alors profité d'une halte dans Lyon (centre-est) pour disparaître avec son fourgon alors que ses deux collègues étaient sortis. Il avait emporté 11,5 millions d'euros. Tony Musulin s'était par la suite rendu à la police et a purgé une peine de plus de quatre ans de prison.

Le braquage le plus spectaculaire de ces dernières années en France reste celui de la bijouterie de luxe Harry Winston à Paris: en 2007, des hommes déguisés en peintres avaient fait irruption dans la bijouterie, et avaient récidivé un an plus tard. Le butin s'était élevé à plus de 100 millions d'euros, et les malfaiteurs sont actuellement jugés par un tribunal parisien.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!