13.11.2020 à 11:39

HOCKEY SUR GLACEArnaud Montandon patine sur un petit nuage

Auteur de quinze points en dix matches avec le HC Sierre, le fils aîné de Gil, jeune papa, est heureux à Graben. Cela se voit sur la glace. S’il se sent bien en Valais, le Neuchâtelois n’a pas perdu l’espoir de jouer un jour en National League.

von
Christian Maillard
Arnaud Montandon prend le meilleur sur le Fribourgeois Sandro Schmid, lors du match de Coupe de Suisse face à Gottéron. De quoi donner l’envie d’aller plus haut pour le fils de Gil.

Arnaud Montandon prend le meilleur sur le Fribourgeois Sandro Schmid, lors du match de Coupe de Suisse face à Gottéron. De quoi donner l’envie d’aller plus haut pour le fils de Gil.

KEYSTONE

Avec le HC Sierre, actuellement troisième de Swiss League, il marche sur l’eau; ou plutôt il patine sur son petit nuage. Arnaud Montandon, auteur de huit buts et sept assists, réussit en effet un début de saison du tonnerre de dieu. À 29 ans, le fils de Gil a un secret. «C’est le travail», lâche-t-il d’emblée. Mais si son dur labeur est payant sur la glace, forcément, ce n’est pas la seule raison de ses excellentes performances

L’attaquant de Dany Gelinas est «bien dans sa tête et à tous les niveaux» dans sa profession, avec ses coéquipiers, mais il plane aussi à la maison avec Vanessa, sa tendre moitié, surtout depuis qu’il est l’heureux papa depuis six mois d’une craquante petite Alix. «C’est la première année où je joue dans la peau d’un père de famille», sourit ce papa gâteau comblé, qui vole dans les deux sens de la patinoire en pensant à ses deux chéries.

Avec Vanessa et Alix (quand elle avait deux mois), Armand nage en plein bonheur.

Avec Vanessa et Alix (quand elle avait deux mois), Armand nage en plein bonheur.

DR

De quoi faire aussi le bonheur de Guillaume Asselin et Rémy Rimann, ses deux compères de la deuxième ligne d’attaque, un trio qui fait… l’affaire des Valaisans. «On se trouve facilement sur la glace et ça aide, poursuit le Neuchâtelois. Tous les trois, on n’a aucun souci à mettre le puck au fond ou faire une passe, on peut tout faire. On possède également un plus/minus positif de douze Autrement dit, cette triplette marque énormément à cinq contre cinq et encaisse peu de buts, de quoi faire souvent la différence dans un match.

‹‹Plus on est heureux, plus on joue bien. À vrai dire, on se trouve dans une spirale positive, y compris avec le coach, tout va bien. Il ne manque que nos fans ››

Arnaud Montandon, HC Sierre

Mais c’est toute la formation qui en profite avec ce flatteur troisième rang provisoire au classement. «Il est certain que ces bons résultats amènent de la joie dans notre équipe, reconnaît Arnaud. Plus on est heureux, plus on joue bien. À vrai dire, on se trouve dans une spirale positive, y compris avec le coach, tout va bien. Il ne manque que nos fans qu’on se réjouit de revoir à Graben quand ça sera plus calme.» Avec ce virus qui empêche le club valaisan de jouer devant son public, les supporters doivent se contenter, actuellement, d’images à la télévision.

‹‹Même si mon frère a trois ans de moins que moi, j’ai toujours aimé jouer avec lui, que ce soit au hockey, mais aussi au golf, au squash ou au tennis››

Arnaud Montandon, à propos de Maxime, défenseur du HC Sierre

L’occasion pour les parents Montandon de voir à l’œuvre Arnaud, mais aussi Maxime, le petit frère, qui évolue en défense. «Il est clair que de jouer avec lui alors qu’on est tellement proche depuis tout petit, cela fait plaisir, se réjouit l’aîné. Même s’il a trois ans de moins que moi, on a toujours aimé jouer ensemble, que ce soit au hockey, mais aussi au golf, au squash ou au tennis. En plus, on n’habite pas loin l’un de l’autre, lui qui est aussi le parrain d’Alix.»

Que du bonheur pour les frangins, surtout depuis qu’ils savent que leur papa est sur une bonne voie de guérison. «On a vécu des moments difficiles depuis le mois de décembre où on a eu très peur, mais on va vers le mieux.» Arnaud aimerait bien pouvoir le serrer dans ses bras et lui montrer sa petite princesse, ainsi qu’à sa maman, mais le virus a reporté ce moment convivial. «Pour l’instant on peut juste effectuer des appels vidéo», regrette le fils aîné.

1 / 2
C’était en 2011, Arnaud Montandon avait joué son premier match en LNA avec Berne alors qu’il avait 20 ans, dans le club que son père avait quitté pour retourner à Fribourg.

C’était en 2011, Arnaud Montandon avait joué son premier match en LNA avec Berne alors qu’il avait 20 ans, dans le club que son père avait quitté pour retourner à Fribourg.

LAURENT CROTTET/ARCHIVES
Gil Montandon était lui aussi un papa poule, ici avec Maxime (à gauche) et Arnaud (à droite) quand les trois se trouvaient encore à Fribourg.

Gil Montandon était lui aussi un papa poule, ici avec Maxime (à gauche) et Arnaud (à droite) quand les trois se trouvaient encore à Fribourg.

SABINE PAPILLOUD/ARCHIVES

En attendant ces retrouvailles familiales, Arnaud Montandon s’éclate totalement avec le HC Sierre où il se fait un prénom. «S’il est arrivé au début de ma carrière, quand j’avais un peu de peine à m’imposer, que certains disent que je jouais grâce à mon père, aujourd’hui, avec ce que je montre sur la glace, plus personne ne sort ce genre de bêtises», se marre l’attaquant, qui n’a pas perdu espoir de jouer dans un club à l’étage supérieur, lui qui compte 13 petites apparitions au plus haut niveau avec Berne, Fribourg et Langnau.

«Certains sont prêts à 18 ans à jouer en LNA et d’autres à 33, chacun fait son chemin. Si cela doit arriver, cela arrivera, je saurai saisir ma chance», se convainc ce pro qui a également disputé de belles saisons avec Langenthal (avec un titre de champion suisse de LNB) et Ajoie, avant de rejoindre ce HC Sierre.

«En Valais, j’ai un autre rôle où on demande beaucoup plus, ce qui n’était pas le cas dans le Jura, où je passais après la ligne de Devos et Hazen, renchérit Arnaud. Cela change un peu la donne.»

De patiner sur un nuage, cela donne des ailes, pour aller bientôt encore plus haut. Qui sait?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé