Actualisé 28.05.2019 à 17:38

JaponArrêté ivre, il dit souffrir du syndrome de l’auto-brasserie

Un conducteur saoul a affirmé que son corps produit de l’alcool. Possible? Il n’est en tout cas pas le premier.

par
R.M.
«Lorsque je suis nerveux, mon corps produit de l’al­cool», a lancé le Japonais contrôlé par la police.

«Lorsque je suis nerveux, mon corps produit de l’al­cool», a lancé le Japonais contrôlé par la police.

iStock

Dans la ville d’Itami, au Japon, dans la soirée du 22 mai, un conducteur a été arrêté par des policiers. Il avait manifestement trop bu. Sauf que si cet électricien a reconnu être ivre, il a aussi affirmé n’avoir pas avalé une seule goutte d’alcool. «Lorsque je suis nerveux, mon corps produit de l’al­cool», a-t-il affirmé, selon les médias locaux relayés par «Le Parisien».

Est-ce possible? Peut-être. Ce conducteur a prétendu souffrir du syndrome de l’auto-brasserie ou de fermentation-intestinale. Le système digestif de celui qui en est atteint contient un taux anormalement élevé de levures. Et si la personne ingère de l’amidon, qu’on trouve dans le pain, les pâtes ou encore des sodas, les glucides sont transformés en éthanol, en alcool.

«L’homme qui se saoule avec des frites»

Cette étrange maladie n’a pas de reconnaissance officielle. Et certains spécialistes doutent même de son existence. Reste que des précédents ont défrayé la chronique. En 2013, «Le Monde» s’était penché sur le cas d’un Texan de 61 ans qui avait «une brasserie dans l’estomac». En 2014, «Vice» avait donné la parole à un Américain, Matthew Hogg, «l’homme qui est constamment saoul». Et l’année d’après la BBC racontait l’histoire du Britannique Nick Hess, alors 34 ans, «l’homme qui se saoule avec des frites»…

Ceux qui souffriraient de ce syndrome ne pourraient faire qu’une chose: adapter leur régime alimentaire et fuir tout ce qui contient des levures, sucres et glucides raffinés. Quant à notre Japonais on sait qu’il a été arrêté mais pas ce qui lui est arrivé. Mais les policiers ont certainement eu du mal à savoir s’il disait vrai. Ou s’il a déniché l’excuse la plus originale qu’on puisse imaginer.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!