Iran: Arrêtés pour s'être filmés en train de danser
Actualisé

IranArrêtés pour s'être filmés en train de danser

Plusieurs personnes ont été arrêtées en Iran après avoir posté des vidéos de danse sur les réseaux sociaux.

par
K.A.
Le compte Instagram de Maedeh Hojabri a été suspendu.

Le compte Instagram de Maedeh Hojabri a été suspendu.

Twitter

Plusieurs personnes ont été arrêtés en Iran après avoir posté des vidéos de danse sur les réseaux sociaux, relate le «Guardian».

Parmi les détenus: Maedeh Hojabri. Son compte Instagram, très populaire (600'000 abonnés), a été suspendu. Il faut savoir qu'en Iran, ce réseau social est l'une des seules applications occidentales à être autorisée, Facebook et Twitter étant filtrés.

Après avoir été libérée, la jeune Iranienne a fait une apparition «forcée» à la télévision publique avec d'autres victimes. «Je ne cherchais pas à attirer l'attention. J'avais des abonnés et j'ai fait ces vidéos pour eux, je n'avais aucune intention de les encourager à faire la même chose», a-t-elle expliqué en pleurant. Pour info, dans son pays, la danse est interdite et le voile est obligatoire.

En signe soutien, des centaines de personnes ont partagé ses vidéos sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, le «Guardian» rappelle que ce n'est pas la première fois que l'Iran s'acharne sur des gens qui osent se déhancher en public. En 2014, un groupe de fans de Pharrell Williams avait déjà été emprisonné pour avoir dansé sur la chanson «Happy» sur les toits de Téhéran.

Votre opinion