Football – Liverpool et City trébuchent, Chelsea se détache
Actualisé

FootballLiverpool et City trébuchent, Chelsea se détache

Victorieux à Newcastle (3-0), les Blues accentuent leur avance en tête de la Premier League sur Liverpool, tenu en échec par Brighton (2-2), et Manchester City, battu par Crystal Palace (0-2),

Chelsea enchaîne une quatrième victoire de suite en championnat.

Chelsea enchaîne une quatrième victoire de suite en championnat.

AFP

Malgré une résistance valeureuse de leurs hôtes, les Blues ont fini par faire craquer le Newcastle de Fabian Schär (resté sur le banc) et reviennent avec trois points précieux de Saint-James Park. Avec 25 unités au compteur, les Londoniens prennent 3 longueurs d'avance sur Liverpool (2e) et 5 sur City (3e).

Les hommes de Thomas Tuchel ont longtemps buté sur l'arrière-garde de Newcastle, qui avait tout misé sur le 0-0 et il a fallu que leur latéral Reece James inscrive un doublé pour leur ouvrir la voie du succès (1-0, 65e et 2-0, 77e). Dans la foulée, Kai Havertz a été fauché par le gardien dans la surface et Jorginho a rajouté un pénalty (3-0, 81e).

Avec un déplacement mardi à Malmö qui pourrait être capital en Ligue des Champions et la réception de Burnley (17e) samedi prochain, Chelsea aura l'occasion de se mettre en position de passer une trêve internationale de novembre en toute quiétude.

Liverpool gâche

Rapidement doté d'un avantage de deux buts, Liverpool a pourtant dû se contenter du nul (2-2) face à un Brighton toujours aussi séduisant et sans complexe.

Il n'avait pas fallu 5 minutes pour voir Jordan Henderson mettre les Reds devant, bien servi par la 6e passe décisive de Mohamed Salah (1-0, 4e) cette saison. 20 minutes plus tard, Sadio Mané a fait le break d'une superbe tête plongeante, sur un centre d'Alex Oxlade-Chamberlain.

Mais le vent a progressivement tourné dans ce match, Mané se voyant refuser un doublé après recours à la VAR (34e), avant que les Seagulls ne soient récompensés de leurs efforts par Enok Mwepu qui a réduit le score peu avant la pause (2-1, 41e).

Dans un match très vivant, c'est finalement le Belge Leandro Trossard qui a donné un point mérité à l'équipe du sud de l'Angleterre à la conclusion d'une magnifique action collective (2-2, 65e).

Un résultat pas tout à fait satisfaisant pour les Reds qui viseront la qualification pour les huitièmes de finale de C1, mercredi, en recevant l'Atlético Madrid.

City retrouve ses démons

En panne de réalisme offensif et défensif, Manchester City a été battu chez lui par le Crystal Palace de Patrick Vieira (0-2). Avec 68% de possession, et 3 tirs cadrés seulement sur 14, et un adversaire qui a marqué sur 2 de ses 3 tentatives cadrées, cette défaite ressemble à énormément d'autres subies par les Citizens.

Wilfried Zaha, tout au début du match (0-1, 6e), et Conor Gallagher - joueur prêté par Chelsea à qui il rend un bon service -, tout à la fin (0-2, 88e), ont offert à leur coach français le premier succès d'envergure sur le banc des Eagles, qui ne restent malgré tout que 13e.

Manchester United se rassure

Avec un système à trois défenseurs centraux et l'association de Cristiano Ronaldo et Edinson Cavani en attaque, Manchester United (5e avec 17 points) a réagi en dominant un Tottenham fantomatique (3-0).

La formule méritera d'être revue, mais la belle volée de Ronaldo sur un service dosé de Bruno Fernandes (1-0, 39e) et la passe décisive de «CR7» pour la petite balle piquée de Cavani (2-0, 64e), ont laissé entrevoir de belles choses, même si tout n'a pas été parfait.

Sorti du banc, Marcus Rashford a parachevé un succès (3-0, 86e) qui allège la pression sur Ole Gunnar Solskjaer avant un autre rendez-vous capital à Bergame en C1, mardi.

Arsenal maintient la cadence

Invaincu depuis fin août, Arsenal a grimpé provisoirement au 5e rang de la Premier League après sa victoire à Leicester (2-0) en ouverture de la 10e journée. Un match auquel n’a pas pris part Granit Xhaka, encore éloigné des terrains pour plusieurs semaines après sa blessure au genou. Avec 17 points, les Gunners ne sont devancés qu'à la différence de buts par West Ham (4e), à 5 unités du leader Chelsea, alors que Leicester pointe au 10e rang avec 14 points.

Depuis la correction (0-5) reçue à Manchester City le 28 août, pour la 3e journée, Arsenal a remporté 7 matches et partagé les points 2 fois, toutes compétitions confondues. Privés de compétition européenne, ce qui donne sans doute plus de temps à Mikel Arteta pour mettre ses idées en place, les Londoniens ont mis fin à la belle série des Foxes qui avaient pris 8 points sur les 4 dernières journées.

Leicester a été pris à la gorge lors de 20 premières minutes parfaites pour Arsenal, qui a ouvert la marque par son défenseur Gabriel Silva, de la tête, sur corner (1-0, 5e). À la 18e, c'est Emile Smith-Rowe qui a profité du laxisme dans la défense adverse pour reprendre un ballon qui traînait dans la surface et face au but pour doubler la mise (2-0 ,18e). Leicester a ensuite réagi mais a surtout fait briller Aaron Ramsdale, le gardien acheté 28 millions d'euros cet été à Sheffield United. La doublure de Jordan Pickford en équipe d'Angleterre a notamment repoussé superbement un coup franc de James Maddison sur la barre (44e) et effectué une sortie parfaite dans les pieds de Harvey Barnes (62e).

Encore en lice en Coupe de la Ligue, où ils affronteront à domicile le Petit Poucet, Sunderland (D3), en quarts, Arsenal semble enfin trouver un équilibre qui pourrait lui permettre d'avoir quelques ambitions cette saison.

(AFP)

Votre opinion