Football: Arsène Wenger vole au secours de Granit Xhaka
Publié

FootballArsène Wenger vole au secours de Granit Xhaka

Le manager d'Arsenal estime que son milieu de terrain suisse est victime de sa mauvaise réputation et que les arbitres sortent leur carton trop rapidement.

par
R.Ty
Pour Arsène Wenger, Granit Xhaka (à dr.) est victime de sa mauvaise réputation.

Pour Arsène Wenger, Granit Xhaka (à dr.) est victime de sa mauvaise réputation.

Keystone

Le manager d'Arsenal Arsène Wenger a volé au secours de son milieu de terrain suisse Granit Xhaka (24 ans), dans des propos tenus en conférence de presse vendredi et relayés par le Daily Mail, à la veille du match des Gunners sur la pelouse de West Bromwich Albion (13h30 ce samedi).

L'entraîneur alsacien estime que Xhaka est un «joueur correct», qui se fait avertir quand d'autres ne le sont pas. Depuis son expulsion contre Burnley (sa deuxième de la saison sous le maillot d'Arsenal), en janvier, Xhaka a vu jaune à chacune de ses cinq apparitions.

Tout en reconnaissant que Xhaka doit «réfléchir à la manière dont il tacle», il estime que le Suisse est «un peu victime de sa (mauvaise)réputation». «Il est actuellement dans la peau de celui qui est averti à sa première faute, a poursuivi Wenger. Contre Lincoln, par exemple, c'était un avertissement sévère.»

Wenger a développé sa pensée: «On voit des tacles de certains joueurs bien pires que ce qu'il a fait (à Burnley) et qui ne sont pas sanctionnés par des avertissements. Il a eu rouge direct parce qu'il a eu des histoires en Allemagne. Je pense qu'il est victime de cela.»

La saison dernière, Xhaka a récolté trois cartons rouges et huit avertissements avec Borussia Mönchengladbach, avant d'être transféré à Arsenal pour plus de 40 millions de francs.

Arsène Wenger concède quand même que Xhaka doit changer sa manière de tacler: «Il ne cherche pas à blesser son adversaire. Cela vient plus du fait qu'il ne maîtrise pas totalement l'art de tacler. Il s'est beaucoup amélioré depuis son arrivée, mais il doit continuer à travailler et à progresser dans les duels. Quand il défend bien, sur ses deux pieds, c'est un joueur correct. Il doit juste penser à rester debout: c'est quand il se lance qu'il risque l'expulsion.»

Votre opinion